Pau Gasol : « Mené 2-0 vous êtes un animal blessé, si vous perdez vous savez que vous êtes quasiment éliminé »

Pau Gasol : « Mené 2-0 vous êtes un animal blessé, si vous perdez vous savez que vous êtes quasiment éliminé »

Une série ne commence que lorsqu’une des deux équipes s’impose à l’extérieur. En visite à San Antonio demain soir, Golden State aura l’occasion de prendre l’avantage 3-0 dans sa série. Certains parlent même déjà de sweep avec la possible absence de Kawhi Leonard pour les Spurs.

« Tout le monde dit ça ? C’est ce qui se dit dans les rues actuellement ? Personnellement et je sais que ça fait cliché, mais j’aborde les matchs un à un. On a fait la même chose dans la série contre Memphis et dans celle contre San Antonio. Tout d’un coup on est à 2-2 dans la série contre les Grizzlies et tout le monde pose la question ‘Qui a le contrôle de la série maintenant ?’. Bien sûr ils mènent 2-0, ils ont le contrôle de la série. Mais nous sommes de retour ici et on doit juste prendre le Game 3 comme si… C’est vraiment un must-win pour nous, personne n’a envie d’être mené 3-0. On doit être à notre meilleur niveau dans le Game 3. Je pensais qu’on tenait le Game 1 mais malheureusement Kawhi s’est blessé et le vent a tourné, mais on a toujours nos chances. C’est un peu plus frustrant d’y penser. Mais on ne peut rien faire pour changer ça » David Lee

Victoire obligatoire, c’est aussi ce qu’a fait comprendre Pau Gasol en interview après l’entraînement de jeudi.

« Mené 2-0, vous êtes dans une position désespérée. Vous êtes un animal blessé. Si vous perdez, vous savez que vous êtes quasiment éliminés. Mais encore une fois, on savait que Golden State serait une équipe dure, très dure, ils avaient l’avantage du terrain. Ils ont gagné les 2 premiers matchs et maintenant on a l’occasion de faire de même chez nous. Quelles que soient les circonstances, nous sommes menés 2-0 et le Game 3 est crucial pour nous. Nous sommes tous très conscients de ça. Donc notre vie en dépend. Enfin, notre vie dans le basket, vous comprenez.

Vous devez être l’agresseur, il faut tout de suite être à son meilleur niveau. Et le rester pendant 48 minutes. Si vous les laissez prendre confiance et se détendre, ils vont mettre 4 ou 5 trois-points d’affilée et là vous êtes en grand danger. Il faut être l’agresseur, il faut être tranchant pendant 48 minutes. Il faut leur rentrer dedans, être l’équipe la plus physique, l’équipe qui le veut le plus » Pau Gasol

via San Antonio Express News – Mercury News

Facebook Comments

Leave a Reply