Andre Iguodala : « Je n’ai jamais essayé de rentrer dans le moule »

Andre Iguodala : « Je n’ai jamais essayé de rentrer dans le moule »

Joueur passionnant en interview s’il en est, Andre Iguodala a discuté de l’évolution du basket ces dernières années en conférence de presse d’avant Game 3 mardi.

Après que Richard Jefferson a déclaré que plus il vieillissait, plus il défendait sur des joueurs plus grands que lui, un journaliste a relancé le Warrior, qu’on a souvent opposé à LeBron James en défense ces dernières années, sur la question.

« Je pense que cela tient plus d’une évolution du jeu, tout se passe dans le périmètre aujourd’hui. Il y a plus d’espace sur le terrain, et il n’y a pas de pivots dominants comme Shaq. Je ne dirais pas que ça joue vraiment plus petit, car vous avez des 7-footers sur l’aile maintenant. Le 3-points est un peu plus important ou a un plus gros effet sur le jeu. Je pense que c’est plus ça. Mais je comprends ce qu’il veut dire. Je ne sais pas, peut-être que qu’en vieillissant j’en arriverai au même point que lui, mais je ne vois pas encore comme un vieux, je n’assume pas encore (sourire).

Oui, quand je suis arrivé dans la ligue, c’était légèrement différent. Mais je me souviens avoir joué contre LeBron. J’ai défendu sur (Rajon) Rondo, Ray Allen, Paul (Pierce), KG (Kevin Garnett) sur quelques possessions et aussi (Kendrick) Perkins. C’est là que je me suis dit que c’était dingue. C’est la première fois que ça arrivait. Donc en tant que défenseur, vous allez rencontrer tous un tas de joueurs différents » Andre Iguodala

D’un point de vue personnel, Iguodala est fier de pouvoir dire qu’il est toujours resté fidèle à ce qu’il était, même à l’époque où on aurait faire de lui un joueur différent (notamment à Philadelphie, où certains attendaient de sa part plus de scoring en tant que leader).

« J’ai toujours été le genre de personne à être à l’aise avec elle-même. Je n’ai jamais essayé de rentrer dans le moule. J’ai accepté ça très jeune. On se moquait de moi dans l’équipe de basket car je n’avais que des A à l’école. Ce genre de choses vous prépare, c’est marrant de voir comment ça fonctionne. Je n’étais pas vraiment promis à être ici avant d’y arriver. Je le ne savais même pas. Il faut simplement accepter la façon dont vous êtes fait, dont vous êtes construit, en restant fidèle à ce que vous êtes. (Cachait-il ses notes ?) Non, ma mère était plus grande que moi jusqu’à ce que j’ai 16 ans ou quelque chose comme ça. Donc j’avais peur d’elle pendant un moment. C’était juste des habitudes depuis tout petit. Ne pas foirer à l’école » Andre Iguodala

Sur Stephen Curry, Kevin Durant, LeBron James et le fait de savoir s’ils ont fait évoluer le basket :

« Ils ont tous changé le basket. Il y a du bon et du moins bon, mais surtout du bon. LeBron n’a pas changé qui il était naturellement selon moi. Tout le monde voulait qu’il score comme MJ (Michael Jordan), mais naturellement il était simplement un excellent passeur, facilitateur, créateur. Il a fait un excellent boulot sur son scoring à l’intérieur, qui n’était pas naturel pour moi, mais il a accepté ça et maximisé ça. C’est génial de voir un gars qui peut passer le ballon comme il le fait tout en restant capable de scorer.

Ensuite il y a la ruée vers l’or pour Steph. Tout le monde gravite un peu autour de sa façon de jouer. On le voit tous les jours, des gars plus petits qui peuvent dominer le jeu comme il l’a fait ces dernières années. C’est un peu le gars normal au milieu de tout ça, auquel vous pouvez vous identifier, car il leur ressemble d’un point de vue physique.

KD lui est un peu surnaturel. C’est juste dingue. Il est difficile à expliquer. Mais maintenant, c’est comme ça que tous les jours de 2,08m veulent être. Ils essaient d’être comme ça, mais ce sont des dons » Andre Iguodala

En parlant de la capacité de LeBron à davantage scorer à l’intérieur par rapport à ses débuts, le Cav pourrait s’appuyer sur plus de post-up à Cleveland mercredi soir :

« C’est une option pour eux (pour le Game 3, ndlr). Il faut être prêt à tout. Il l’a déjà fait au cours de sa carrière, donc on verra quels types d’ajustements ils font. La clé pour nous ce sera de répondre à ça aussi vite que possible. C’est ce qui nous aidera le plus, notre façon de nous ajuster à ces choses » Andre Iguodala

Leave a Reply