Klay Thompson : « Ce sont les finales NBA, pas le 58ème match de la saison régulière »

Klay Thompson : « Ce sont les finales NBA, pas le 58ème match de la saison régulière »

Quand vous êtes aux commandes d’une série et que vous menez 2-0, il y a toujours un risque de se relâcher mais les Warriors sont sans doute trop bien placés pour tomber dans ce piège-là. L’an passé ils avaient également fait le break en menant 2-0 puis 3-1 et à chaque fois ils ont perdu le match suivant. Puis ils ont perdu les deux Game 3 des deux dernières finales face aux Cavaliers.

« Je pense que nous avons conscience que nous n’avons pas été très bons ces deux dernières années sur les Game 3, même si nous avons été bons cette année. Et c’est sans doute un signe de suffisance. Là les gars sont plus concentrés que jamais, ils savent la tâche qui les attend et ils savent que cela va être le match le plus difficile de la série. Nous n’avons pas le sentiment que nous y sommes presque. Il faut jouer chaque match comme si vous étiez menés. Je pense que si vous pouvez garder cet état d’esprit, vous atteindrez éventuellement votre objectif. Nous menons 2-0, nous sommes dans une bonne position mais il y a encore deux matchs à gagner et ils seront bien plus difficiles que les deux premiers. Donc nous devons être concentrés comme nous l’avons été jusque là. » Draymond Green

« Ce sont les finales NBA. Vous ne devriez pas être suffisants. Ce n’est pas le 58ème match de la saison régulière ou quelque chose de la sorte. Donc pour éviter ça nous devons être concentrés dès l’entre deux, ne pas perdre de ballons, essayer d’avoir un shoot à chaque possession, suivre le plan de jeu que nous avons eu en défense et je pense que nous serons en bonne position de gagner le match. » Klay Thompson

« Nous avons appris que la limite est fine entre le succès et l’échec. Surtout quand vous jouez à l’extérieur. En règle générale les équipes ont une étincelle différente et cela leur permet parfois de mettre plus de shoots, le momentum s’inverse, les runs de 6 ou 8 points sont plus difficiles à encaisser avec 19 000 personnes qui deviennent folles. Donc il faut avoir conscience de l’enjeu à chaque possession et dès l’entre deux. Le truc c’est qu’en général nous ne démarrons pas bien dans cette salle. En premier quart ils démarrent avec beaucoup d’énergie et tout se met en place pour eux, et nous nous retrouvons en général avec un déficit à combler. Il faut espérer mieux jouer dans ce premier quart de façon à nous donner un peu plus de momentum que ce qui a été le cas précédemment ici. » Stephen Curry

Rappelons que l’an passé les Cavaliers s’étaient relancés avec une victoire d’une trentaine de points et ils avaient montré un état d’esprit bien plus conquérant que leur adversaire. Tyronn Lue avait décidé à l’époque de mettre LeBron James en défense sur Draymond Green et toute la série avait changé. Lue a annoncé qu’il n’y aurait pas de changements majeurs, mais les Warriors doivent s’attendre à affronter une équipe des Cavs bien différente des deux premiers matchs.

« Il va falloir encaisser le premier coup de poing. Il faudra s’ajuster à tout ce qu’ils vont proposer. Plus nous mettons de temps à nous ajuster, plus ils prendront confiance. Donc nous devons être prêts mentalement à résister aux runs qu’ils feront ou à ces petits ajustements et nous devons être capables de riposter. » Andre Iguodala

Leave a Reply