L’interview 100% adrénaline de David West

L’interview 100% adrénaline de David West

Après 14 ans et presque 1000 matchs NBA disputés entre New Orleans, Indiana, San Antonio et Golden State, David West tient enfin, à 36 ans, sa bague de champion. Dans le vestiaire des Warriors après la victoire 129-120 dans le Game 5, l’intérieur était surexcité :

« Oh mon dieu ! Ça a été une longue aventure et c’est un sentiment super d’être là, c’est mieux que ce que pensais. En toute honnêteté. Ce n’est pas le fait d’être n°1, ou n°2… Ces choses sont sans importance. Ce qui compte c’est gagner. C’est participer à un parcours, être là pour chaque petite étape et gagner. C’était notre objectif au début de l’année. Tous les jours on parlait de gagner le titre. Donc on n’avait pas de jour de repos, ne pas travailler n’était pas une option. Tout le monde était en salle de musculation, sur le terrain. C’est le travail. Quelqu’un d’autre aurait pu être là. Mais il s’agit de faire partie d’un groupe spécial, de mettre les bonnes personnes ensemble. Et c’est ce qu’on a fait » David West

Il y a 2 ans de cela, il avait décliné une option à 12 millions de dollars la saison chez les Pacers afin de s’engager chez les Spurs pour… 1.5 million de dollars. L’été dernier, il avait rejoint les Warriors, cette fois pour le minimum vétéran.

« On n’emporte pas son argent avec soi dans sa tombe. Ce sont les petites choses de la vie qui comptent. Les accomplissements. La victoire ! On s’est posé un objectif, on a travaillé tous les jours vers cet objectif et personne ne pourra jamais nous enlever ça, point barre. On a gagné. On a travaillé. Il n’y a eu aucune excuse dans ce groupe, c’est ce dont je suis le plus fier. Kevin, Steph, Draymond, ils sont bons parce qu’ils travaillent, pas parce qu’on leur a donné les choses, parce qu’ils TRAVAILLENT » David West

Leave a Reply