Mike D’Antoni : « Ça va marcher, ça ne fait aucun doute »

Mike D’Antoni : « Ça va marcher, ça ne fait aucun doute »

Après une première saison réussie à la mène des Rockets, James Harden devra dès l’année prochaine partager son poste avec la nouvelle recrue des Rocket, Chris Paul. Pour certains, les deux ont trop besoin du ballon pour fonctionne ensemble.

« Je trouve ça assez amusant quand j’entends des gens dire qu’il n’y a qu’un ballon. Ils sont tellement bons dans ce qu’ils font que c’est pour ça qu’ils ont tellement eu le ballon. Maintenant, ils vont le partager. Ils en ont envie. Ce ne sera même pas un problème. Chaque joueur va devenir plus efficace. Chaque joueur ajoutera quelque chose à son jeu, comme des shoots posés dans des spots qu’ils n’ont sûrement pas beaucoup pris au cours de leur carrière car c’était à eux de créer. Il y a beaucoup de possibilités que nous allons étudier » Mike D’Antoni

Avec Chris Paul et James Harden dans leur équipe, les Rockets pourront se payer le luxe de toujours avoir un meneur d’élite sur le terrain quand l’autre se reposera quelques minutes sur le banc. Ensemble sur le parquet en revanche, on pourra par exemple voir Paul profiter de beaucoup plus de catch-and-shoot qu’à Los Angeles (il a rentré 49.3% de ses 3-points sur catch-and-shoot la saison dernière, contre 38.3% pour Harden).

En playoffs il y a quelques semaines, les Spurs ont réussi à ralentir Harden avec un long défenseur sur pick-and-roll (Kawhi Leonard ou Jonathon Simmons), passant par-dessus les écrans et le forçant à s’enfoncer ligne de fond, tout droit vers un big man. De quoi permettre aux autres défenseurs de rester en position en cas de shoot à 3-points venus de ses coéquipiers.

Pour D’Antoni, la solution sera d’attaquer aussi en sortie de dribble et pas seulement sur pick-and-roll, pour démarrer l’attaque dès que le ballon commence à bouger. Des attaques d’Harden ou Paul des ailes pourraient permettre à l’équipe de prendre plus de shoots à 2-points. La saison passée, Paul a pris plus de shoots à 2-points que toute l’équipe de Houston après le All-Star Game…

« Tout ce que j’essaie de faire c’est d’amener notre pourcentage réel (qui inclut la valeur des 3-points) au-dessus des 55% et au moins au-dessus des 50%. Pourquoi je voudrais le changer alors qu’il est plus efficace que tout le monde (sauf Kevin Durant, ndlr) » Mike D’Antoni

Mi-distance la saison dernière, Paul shootait à 51.9% (55.5 en pourcentage réel). Selon D’Antoni, ce pourcentage devrait augmenter en jouant avec Harden (plus de 3-points). Mieux encore selon le coach, le pourcentage d’Harden à 3-points (35%) devrait atteindre les 40% grâce aux réceptions directes de passes.

« Il sera plus frais en saison régulière. Ça réduit le nombre de ballons perdus. Ça lui permet de mieux finir les matchs. Tout ce qu’il fait avec ou sans ballon sera mis en valeur par Chris Paul. Vous pouvez tout remettre en question. Ça va marcher, ça ne fait aucun doute. Jusqu’à quel degré, nous verrons. Nous verrons quelle synergie il y a entre ces deux gars. Mais ils ajoutent tellement de possibilités différentes à notre équipe » Mike D’Antoni

via Houston Chronicle

Retrouvez toutes les rumeurs de la free agency ici et les signatures là

Facebook Comments

Leave a Reply