[Interview ] Kevin Séraphin : « Tout défoncer »

[Interview ] Kevin Séraphin : « Tout défoncer »

Très heureux d’être de retour en équipe de France, Kevin Séraphin a livré ses premières impressions à l’INSEP aujourd’hui avant un départ groupé pour Pau (match amical le samedi 5 août à 20h30 face à la Tunisie) avec les Bleus.

Bonjour Kevin, alors, qu’est-ce que ça fait de revenir en équipe de France ?
Ca fait plaisir car ça faisait longtemps ! C’est différent mais je suis vraiment content d’être là.
Justement, dans quel état d’esprit es-tu, toi qui n’a plus porté le maillot de l’équipe de France depuis 2012 ?
Ca fait un petit moment que j’attends de retrouver l’équipe et enfin ça a pu se faire. Au niveau de l’état d’esprit, je suis là pour le groupe : je suis vraiment motivé et prêt à tout donner.
Avec les défections à l’intérieur, tu as vraiment une carte à jouer non ? Est-ce que ton approche change ?
J’aurais préféré qu’il y ait tout le monde parce que c’est mieux de prendre une place quand tout le monde est là. C’est vrai que j’ai une belle opportunité et c’est à moi de la saisir. Je me suis préparé tout l’été pour ça : je suis prêt.
Il y a pas mal de jeunes, est-ce que ça facilite le retour ? 
C’est clair que ça a changé, je me retrouve avec Edwin (Jackson), Antoine (Diot), Thomas (Heurtel) avec qui j’ai joué en U20. C’est une équipe nouvelle donc oui, c’est plus facile de s’intégrer.
Tu sauras demain si les Pacers te conservent (le contrat était garanti jusqu’à aujourd’hui), est-ce que tu en sais un peu plus ? (Edit : il a finalement été coupé)
Normalement, les Pacers me gardent. Mon agent (Bouna N’Diaye) a discuté avec le front office, normalement c’est bon. On attend juste qu’ils valident le contrat.
Dans le pire des scénarios, si les Pacers te coupent, est-ce que ça remettrait en cause ta participation à l’Euro ?
Je ne pense pas, après il faudra voir avec les assurances mais normalement, c’est bon.
Tu as été sensible au discours de Vincent Collet ?
Ça fait déjà deux ans que je suis prêt à revenir. Après, Vincent est le sélectionneur et c’est lui qui prend les décisions. C’est le monde professionnel, il a pris ses décisions par rapport au groupe et il a estimé qu’il n’avait pas besoin de moi. Il m’a rappelé cette année, j’ai dit oui tout de suite !
Est-ce que tu en veux à Washington ?
Par rapport à tout ce qu’il s’est passé, oui, surtout qu’il n’y a eu aucun projet avec moi. Après c’est le monde professionnel, surtout en NBA ou un jour tu es là et le lendemain tu te retrouves à l’opposé. Il faut s’adapter.
On te sent vraiment content d’être là !
(rires) Je suis vraiment content oui ! Ça me fait plaisir de retrouver les gars. Au début j’appréhendais un peu parce que je suis pas venu depuis longtemps mais au final quand je suis arrivé, c’est comme si on s’était jamais quitté !
Est-ce qu’après autant de temps, c’est pas compliqué de se remettre au basket FIBA ?
Non, ça reste du basket même si quelques règles diffèrent. Il faudra se réhabituer à camper dans la raquette en défense mais à part ça, ça va.
Tu nous disais au début de la saison passée avoir énormément de bouches à fermer. Est-ce que l’équipe de France, c’est pas le meilleur moyen pour ça ?
J’essaye de pas me focaliser sur ça mais si je suis resté 1 mois et demi à Indiana avant de prendre des vacances pour reposer mon corps, c’est pour venir en équipe de France et tout défoncer.
Avec les forfaits de Gobert, Mahinmi et peut-être Fall, quel rôle tu t’attends à jouer dans cette raquette ? 
Justement ça ouvre l’allée hein ! Maintenant c’est le sport, c’est une question d’opportunité. Rien n’est acquis, c’est à moi de la saisir et de faire ce que j’ai à faire. J’espère que Vincent me donnera vraiment ma chance.
On connaît le statut de Rudy Gobert avec les Bleus, est-ce que tu ambitionnes de devenir un pivot dominant avec eux ?
Ça serait bien, surtout quand on connait son statut ! Je suis pas là pour prendre sa place mais si on peut dominer ensemble ça serait le top.
Comment ça se passait avec Paul George à Indiana et qu’est-ce que son départ change pour toi ?
Ça se passait super bien ! On était proche mais maintenant, c’est vrai que son départ a surpris tout le monde. Je ne m’attendais pas à ce qu’il parte. Ça va changer beaucoup de choses parce que c’était une pièce importante de notre jeu. On a ramené d’autres joueurs, c’est à nous de nous adapter !

Propos recueillis par Hugo Giverrnaud

Facebook Comments

Leave a Reply