Sa pubalgie traînée toute la saison dernière oubliée, Jamal Murray est prêt pour sa saison 2

Sa pubalgie traînée toute la saison dernière oubliée, Jamal Murray est prêt pour sa saison 2

On l’oublie parfois, mais Jamal Murray (20 ans, 1,93m, 93kg, 9.9 points, 2.6 rebonds et 2.1 passes de moyenne lors de sa saison rookie en 2016-17), passé par Kentucky et drafté en 7ème position de la draft 2016 est Canadien. Les occasions de revenir chez lui (à Kitchener dans l’Ontario) sont rares alors entre les voyages liés au sponsor et son taf estival pour prouver qu’il peut démarrer devant Emmanuel Mudiay à Denver et qu’il ne mérite pas d’être transféré pour Kyrie Irving, le MVP du Rising Stars Challenge 2017 (36 points et 11 passes) apprécie chaque moment passé à la maison.

« C’est bon d’être ici, de voir ma famille, mes amis, ces gamins (il a participé à un camp). Je ne suis à la maison que pour une période limitée donc je veux en profiter à fond. J’ai découvert beaucoup de cultures différentes cet été. J’ai essayé de rester en forme pendant ces voyages mais c’est très dur » Jamal Murray

Sélectionné dans le All-NBA Rookie Second Team, Murray a pourtant joué presque toute la saison blessé.

« Je suis content d’être en bonne santé. L’année dernière ce n’était pas le top. Cette année je vais pouvoir bouger et faire ce que je veux sans aucune douleur. J’ai été opéré (fin avril, ndlr) des abdominaux (pubalgie). Ils se déchiraient. J’ai fait réparer ça et maintenant je peux sortir du lit comme il faut, m’asseoir, etc. Ça a forcément limité ce que je pouvais faire pendant la saison mais maintenant ça va. Je suis heureux d’avoir eu l’été pour me reposer et m’occuper de ça » Jamal Murray

Pour sa saison sophomore, Murray a deux priorités : santé et régularité.

« Wilson Chandler est vegan. Il ne mange pas de viande. Donc j’ai observé ce qu’il faisait et ce qu’il mangeait. Il boit beaucoup de smoothies, mange différents sandwichs, et ça l’aide. Donc cet été j’ai essayé de manger plus sainement et de prendre soin de mon corps comme lui le fait durant la saison »

Pas sûr en revanche qu’il arrive à aller jusqu’à se passer de viande

« Je suis un carnivore » Jamal Murray

via SportsNet

Facebook Comments

Leave a Reply