Juan Hernangomez : « Être les prochains Gasol, c’est impossible »

Juan Hernangomez : « Être les prochains Gasol, c’est impossible »

« J’utilise chaque année avec l’équipe nationale pour apprendre de Pau, de Marc, de tous mes coéquipiers. J’ai l’expérience de l’Euro d’il y a 2 ans et je pense que je suis prêt aujourd’hui. Je suis un meilleur joueur, une meilleure personne, je pense pouvoir aider cette équipe à gagner » Willy Hernangomez

« Jouer avec ces gars pour n’importe quel jeune joueur, c’est comme un rêve. Je suis très heureux d’être ici, d’avoir été sélectionné et d’avoir cette chance d’apprendre de es gars. Ils m’aident beaucoup, ils m’apprennent des choses et me conseillent tout le temps » Juan Hernangomez

Le duo madrilène aura la lourde tâche de succéder à ses aînés barcelonais.

« Ce n’est pas de la pression, c’est un honneur que les gens nous comparent aux frères Gasol » Willy Hernangomez

« Ce sont des légendes. On doit les suivre. On devra faire beaucoup de choses, en NBA et avec l’équipe nationale, si on veut être comme eux. Ça va être super dur ! Mais on est heureux d’apprendre d’eux, c’est génial de jouer une compétition avec eux ! Être les prochains Gasol, c’est impossible. Comme être le prochain Juan Carlos Navarro est impossible. Ils sont les deux meilleurs joueurs de l’Euro. Pau a 37 ans et est toujours l’un des meilleurs joueurs d’Europe. Il est comme un professeur et un grand frère pour nous. C’est impossible d’être comme lui » Juan Hernangomez

Et quand il s’agit de parler l’un de l’autre, aucun n’est à court d’arguments.

« Pour vous dire la vérité, je n’ai pas vu beaucoup de joueurs travailler plus dur que Juan. Il sait ce qu’il veut. Il peut montrer à tout le monde qu’il est prêt pour la NBA (Juan avait signé 27 points et 10 rebonds contre les Warriors la saison dernière, ndlr) en jouant ici. Il est très jeune, mais on a besoin de lui. C’est mon frère, mon roommate, on parler beaucoup tous les jours. On se fait confiance, c’est un rêve de jouer avec lui à l’Euro. C’est toujours un gamin, mais quand il est sur le terrain, sa mentalité change. Il devient un animal sauvage. Je suis fier de lui » Willy Hernangomez

« C’est un très bon joueur. Il joue dur, il progresse à chaque match, Pau et Marc lui apprennent beaucoup de choses, ils jouent dur à chaque entraînement contre lui, et c’est une chance pour lui de continuer sa progression chaque jour » Juan Hernangomez

https://twitter.com/FIBA_es/status/904804735496192000?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.fiba.basketball%2Fen%2Feurobasket%2F2017%2Fnews%2Fbeing-the-next-gasols-is-impossible-say-the-hernangomez-brothers

1-2 👊!@SergioRodriguezoficial to @WillyHernangomez #EuroBasket2017

A post shared by FIBA (@fiba) on

Leave a Reply