Frissons : le coup de gueule de Goran Dragic en finale de l’Euro

Frissons : le coup de gueule de Goran Dragic en finale de l’Euro

Cœur, cœur, cœur.

« Quand la Serbie est passée devant, tous les Slovènes devant leur télé ont dû se dire la même chose : l’histoire est sur le point de se répéter. Comme si c’était dans notre inconscient collectif, comme si c’était dans notre ADN de ne pas y arriver. Je ne sais pas ce que ça donnait à la télé mais j’étais dans une sorte de transe. On menait de 12 points, on prend un 10-0 et on n’a plus que 2 points d’avance. Igor a demandé un temps-mort. Tous les joueurs sont arrivés en baissant la tête et en fixant le sol. À ce moment là c’est le moment le plus difficile du match, et j’ai senti que je devais changer l’état d’esprit, les faire penser différemment. Je me suis vraiment énervé et j’ai crié : ‘Qu’est-ce qui se passe ? C’est la finale ! On est en finale de l’Euro, on mène de 2 points et on baisse la tête ?! C’est nous qui devrions avoir la tête haute !’. Après c’est comme si on s’était tous réveillés jusqu’à la fin du match » Goran Dragic

Facebook Comments

Leave a Reply