Blake Griffin : « On pourrait parler de reconstruction si on avait accompli quelque chose »

Blake Griffin : « On pourrait parler de reconstruction si on avait accompli quelque chose »

Avec le départ de Chris Paul, les Clippers ont revu leurs attentes à la baisse. Alors que ces dernières années, les playoffs n’était qu’une formalité pour l’équipe qui cherchait plutôt (en vain) à atteindre le stade des finales de conférence Ouest, ils sont cette saison clairement définis comme étant l’objectif principal.

« Faire les playoffs. Je ne vois pas vraiment d’autre objectif. Bien sûr, c’est de gagner un titre, toutes les équipes veulent gagner le titre au début de la saison, mais il faut d’abord avoir l’objectif de faire les playoffs. Progresser à chaque entraînement… toutes ces petites choses. Notre objectif, c’est faire les playoffs » Blake Griffin à Clutchpoints

Logique quand on a accueilli 9 nouveaux joueurs durant l’été. Blake Griffin préfère néanmoins éviter le terme « transition » pour la franchise avec laquelle il a prolongé pour 5 ans et 175 millions de dollars en juillet.

« Non, je n’appellerais pas vraiment ça une saison de transition. On a simplement des nouveaux joueurs. Pour moi, transition rime avec reconstruction ou quelque chose comme ça. On pourrait parler de reconstruction si on avait accompli quelque chose, mais ça n’a pas été le cas ces 5 ou 6 dernières années. C’est différent. C’est une équipe différente, mais parler de transition, je ne sais pas » Blake Griffin

En dehors du fait que l’équipe devra rapidement trouver une alchimie pour résister au renforcement des équipes de l’Ouest, la principale préoccupation de l’équipe est déjà les blessures : Austin Rivers souffre du fessier, Danilo Gallinari du pied, Sam Dekker de l’oblique et Patrick Beverley du genou. Rien de grave mais loin d’être idéal à quelques jours du début de la saison…

Facebook Comments

Leave a Reply