Mike Conley : « Je suis l’homme le plus heureux de la planète »

Mike Conley : « Je suis l’homme le plus heureux de la planète »

Les Grizzlies, avec leur Grit & Grind, ont été une des équipes les plus accrocheuses de ces dernières années. Les années passent, les joueurs, les systèmes et le style changent, mais les Grizzlies restent toujours une équipe très difficile à jouer. Cette nuit ce sont les Warriors, souvent mis en difficulté par les hommes du Tennessee, qui en ont fait les frais. Ls Grizzlies ont dominé les champions en titre en menant quasiment de bout en bout. Une bien belle victoire en ce début de saison

Retrouvez notre interview de Kobe Bryant ici

« Je ne veux pas dire que je suis surpris. Comme je vous l’ai dit il y a une semaine, les gens vont être surpris. » Mike Conley

Memphis démarre par un 2-0 avec la manière, ce qui annonce de belles choses

« Ce n’est que le début. Juste le début » Conley

« C’est une des meilleures équipes de la ligue et nous savons tous à quel point ils sont impressionnants. C’est un bon signe pour nous. » Chandler Parsons

Cet été ils ont renouvelé leur effectif et David Fizdale a changé aussi un peu le style de jeu, bien plus rapide. Cette nuit les Grizzlies ont pris les Warriors à leur propre jeu en faisant des stops pour ensuite jouer vite. Tout est parti d’une défense agressive qui n’a pas laissé les Warriors se mettre en place. Ces derniers ont shooté à seulement 39% et ont perdu 17 ballons, ce qui a permis aux Grizzlies de marquer 21 points sur contre-attaque.

« Si nous faisons des stops, évidemment nous pouvons bien plus courir. Cela part de la défense. Nous devons faire des stops et nous avons pu courir et les mettre en difficulté. C’est évident que nous ne jouons pas de la même façon (que les Warriors), mais ce sont les mêmes principes. Vous faites des stops, vous tirez profit des mismatchs, vous courrez et l’adversaire ne sait pas qui prendre et se retrouve avec 4 ou 5 gars qui arrivent à pleine vitesse et vous devez prendre une décision. Vous faites une erreur et ils vous le font payer. Tout part de la défense. » Marc Gasol

« Nous sommes plus jeunes, plus rapides. C’est une des équipes les plus rapides de l’histoire, donc si nous pouvons les suivre, nous devrions utiliser ce système face à toutes les équipes de la ligue. » Parsons

L’autre clé du match ça a bien sûr été le chantier réalisé par Marc Gasol alors que Mike Conley n’était pas dans un grand jour. L’Espagnol signe 34 points à 8/16, 16/17 aux lancers-francs, 14 rebonds, 2 passes et 2 contres alors que le meneur est limité à 10 points à 3/14.

« Marc est un opportuniste et je veux qu’il soit toujours en train de penser à être en mode attaque, mais il préfère sentir le jeu. Je fais confiance aux décisions qu’il prend. Certains soirs il sait comment servir ses coéquipiers et les impliquer et d’autres où il sait que c’est à lui d’y aller. La plupart des soirs il faut un peu des deux. Ce soir, il savait que Mike était en difficulté et il a fait des efforts pour être super agressif. » Fizdale

Le banc a également été excellent avec Tyreke Evans, Mario Chalmers, Dillon Brooks, Brandan Wright et Chandler Parsons. Ils ont dominé celui des Warriors 41-18. De quoi rendre heureux Mike Conley malgré son match compliqué. Heureux que les siens puissent battre le champion en titre sans qu’il ait besoin de sortir un énorme match.

« Man, je suis l’homme le plus heureux de la planète. Croyez-moi, c’est incroyable. C’est vraiment incroyable la façon dont nous jouons, de savoir que nous n’avons pas besoin que moi ou Marc fassent un énorme match chaque soir pour gagner et pour battre les bonnes équipes. » Conley

 

Via Commercial Appeal

Facebook Comments

1 Comment

  1. C'était un bon kif ce match ! Memphis a super bien joué !

Leave a Reply