Voyant leur identité leur échapper, les joueurs du Heat ont mis les choses à plat

Voyant leur identité leur échapper, les joueurs du Heat ont mis les choses à plat

Absent des 4 derniers matchs du Heat en raison d’une contusion au genou gauche, Hassan Whiteside (26 points à 11/18 et 22 rebonds lors de son unique match de la saison pour le moment lors d’une défaite à Orlando) a pu s’entraîner sans contact dimanche, mais il est très incertain pour la réception des Wolves ce soir à l’AmericanAirlines Arena.

Retrouvez nos oscars déjantés de la semaine ici

« On aimerait qu’il puisse s’entraîner avec contact. Mais c’était un bon pas en avant. Il progresse, c’est pour ça qu’on est tous encouragés, simplement de le voir ici. Il travaille, il saute, il court, et on espère qu’il n’aura aucune douleur demain. » Erik Spoelstra

Sans lui, son équipe n’a pas réussi à retrouver la force de caractère qui l’avait caractérisée en deuxième partie de saison l’année dernière. Inquiets, les joueurs ont décidé de vider leur sac lors d’une petite réunion improvisée.

« On a eu nos discussions ce matin. On a fait de l’air. Beaucoup en ont pris pour leur grade. Je pense que c’était la meilleure chose à faire pour nous, c’était même plus important que la séance vidéo. La culture d’ici c’est ça, c’est nous, on se regarde dans les yeux et on dit aux gars la vérité, c’est comme ça qu’on devrait vraiment aimer quelqu’un.

On va continuer à se battre et à trouver des moyens de gagner sans lui parce qu’on ne sait jamais, la saison est longue. Il pourrait manquer le reste de la saison ou seulement les deux prochains matchs, on ne sait jamais. Mais on doit trouver ces solutions maintenant. On doit tous jouer comme si on avait quelque chose à prouver. Et retrouver ce tranchant en match. On est en train de perdre qui nous étions et qui nous sommes. Et ça ne peut pas arriver à cette équipe. » James Johnson via Sun Sentinel

« On a fait un grand pas dans la bonne direction aujourd’hui. Ça nous inquiète, mais ce n’est pas la fin du monde. » Justise Winslow

Alors qu’elle avait bien rebondi durant se deux premiers matchs sans Whiteside avec des victoires contre Indiana et Atlanta, l’équipe a depuis concédé deux défaites de rangs, certes face à de gros clients, mais qui ne leur faisaient pas peur en 2016-17.

« Chaque saison est différente. On ne s’attend pas chaque saison à retrouver immédiatement l’alchimie que nous avions à la fin de la saison. » Goran Dragic

« Chaque saison est différente. J’aime toutes les émotions traversées par les joueurs. Je m’en moque si ça déborde. Ça veut dire que vous êtes impliqués. Et nos gars dans le vestiaire le sont vraiment. Ce n’est pas le genre de départ que notre groupe voulait. Vous ne pouvez rien garanti dans cette ligue. » Erik Spoelstra

On verra ce soir contre Minnesota et mercredi face aux Bulls si les bénéfices de cette mise au point ont pu se traduire sur le terrain.

Leave a Reply