Jaylen Brown : « On dirait un jeune Al Horford »

Jaylen Brown : « On dirait un jeune Al Horford »

Quand Al Horford était All-Star en 2010 et 2011, son coéquipier de 21 ans Jaylen Brown n’avait même pas encore le droit de conduire de voiture (c’est autorisé à partir de 16 ans aux États-Unis) puisqu’il était à l’époque âgé de 14 et 15 ans. Six ans plus tard, le pivot, Celtic depuis la saison dernière, est de plus en plus à l’aise dans sa nouvelle équipe et tourne cette saison à 14.6 points, 9.2 rebonds et 4.7 passes par match.

« On dirait un jeune Al Horford. Un Al Horford All-Star même, pour être honnête. Il joue à un très haut niveau. S’il continue comme ça, on va être très durs à jouer. » Jaylen Brown via ESPN

Hier face aux Raptors et sans Kyrie Irving (fracture au visage), il a mené son équipe vers une victoire à l’arrachée 95-94 au TD Garden. La 12ème de suite. Lui (21 points à 8/9, 3 rebonds et 4 passes) et Brown (18 points à 8/15, 3 rebonds et 3 passes) ont parfaitement défendu sur DeMar DeRozan en fin de match, lui rendant ses deux derniers tirs trop difficiles.

« Je ne sais pas si un jeune Al Horford joue comme ça honnêtement. J’ai passé des années à travailler sur mon jeu pour jouer de cette façon. C’est le style vers lequel la NBA va, et cela m’a pris quelques années pour m’ajuster, donc le jeune Al Horford peut shooter à 3-points (sourire). » Al Horford

Joueur le plus âgé du vestiaire à seulement 31 ans, Horford est un bon exemple à suivre pour la jeunesse de Boston, qui a compté 5 joueurs à au moins 10 points hier face au Toronto du duo DeRozan – Kyle Lowry (43 points à 13/32 à eux deux). L’équipe aura l’occasion d’aller chercher une 13ème victoire à Brooklyn, demain. Un plus gros défi attend ensuite désormais l’équipe de Brad Stevens, jeudi. Les Warriors, champions en titre, qui restent sur 6 succès consécutifs et qui sont de plus en plus impressionnants.

« On a encore beaucoup de choses à travailler mais j’aime la façon dont nous jouons, la dureté que nous amenons à chaque match. La série de victoires ? On essaie de ne pas y penser, on essaie de ne pas s’enflammer ou l’inverse, de simplement rester concentrés sur le prochain match. » Marcus Smart, 14 points à 3/10, 5 rebonds et 9 passes face aux Raptors

La dernière fois que l’équipe avait remporté 12 matchs d’affilée, c’était lors de la saison 2008-09, époque Kevin Garnett, Paul Pierce et Rajon Rondo.

Leave a Reply