Joel Embiid détruit les Lakers avec un match monumental (1ère dans l’histoire NBA)

Joel Embiid détruit les Lakers avec un match monumental (1ère dans l’histoire NBA)

Quelle performance stratosphérique de Joel Embiid face aux Lakers ! Le pivot Camerounais a mené les siens à la victoire 115-109 en signant une ligne de stats unique dans l’histoire de la ligue : 46 points à 14/19 (dont 2/3 à 3-pts), 15 rebonds, 7 passes et 7 contres en seulement 34 minutes. Il permet aux Sixers de continuer leur bon début de saison avec un bilan de 8-6.

[Interview] Kyrie Irving : « Trop d’équipes tombent dans le piège des Warriors »

Il a été très bien aidé par Ben Simmons, également auteur d’une ligne de stats impressionnante : 18 points à 8/13, 9 rebonds, 10 passes et 5 interceptions. Les Sixers ont shooté à 48.8% alors que les Lakers ont été limité à un petit 38.8% à l’image du nouveau match compliqué de Lonzo Ball (2 points à 1/9, 2 passes et benché dans le dernier quart). Les Lakers ont été portés par un très bon trio Brandon Ingram (26 points à 11/18 et 11 rebonds), Kyle Kuzma (24 points à 9/18) et Jordan Clarkson (20 points à 8/21).

Malgré cette maladresse, les Californiens se sont accrochés tout le match, revenant à chaque tentative de se faire la malle des visiteurs, notamment en première mi-temps. Ils sont revenus de 13 points en premier quart puis d’une dizaine de points en second et finalement à la pause Philly ne menait que de 4 points. Les Sixers ont continué de faire la course en tête mais les locaux sont restés dans le sillage grâce à Kuzma, Ingram et Clarkson, pour finalement passer en tête en toute fin de 3ème quart sur des lancers de Julius Randle. Sous l’impulsion du duo Simmons – Embiid, les hommes de Brett Brown ont vite repris les commandes mais sans pouvoir toutefois lâcher les Lakers, très accrocheurs. Menés de 5 points ils sont revenus grâce à Clarkson et Kuzma, puis même passés devant sur un panier d’Ingram, 100-98 à 5 minutes du buzzer. Mais Embiid a inscrit 7 points d’un 14-6 qui a assommé les Lakers avec l’aide de Ben Simmons, JJ Redick et d’un 3-points de Robert Covington.

Facebook Comments

Leave a Reply