Quand Joakim Noah fera-t-il ses débuts ?

Quand Joakim Noah fera-t-il ses débuts ?

Joakim Noah a purgé sa suspension de 20 matchs et est donc finalement revenu dans le groupe des Knicks. Ces derniers ont même dû faire de la place dans l’effectif puisqu’ils ont coupé Mindaugas Kuzminskas. Mais malgré le niveau de jeu « choquant » du Français, ce dernier n’a toujours pas joué une seule minute pour les Knicks cette saison. Pire, il est sur la liste des inactifs et ne peut donc même pas espérer rentrer sur le terrain. Combien de temps est-ce que cela va-t-il durer ?

« Avec le nombre de pivots qu’on a, on ne peut même pas trouver un nombre suffisant de minutes pour Willy Hernangomez. Il faut que l’on improvise le moment venu et on verra ce qu’il se passera. » Jeff Hornacek.

Le coach des Knicks a raison sur ce point, entre Willy Hernangomez, Kyle O’Quinn et Enes Kanter, les minutes valent cher dans la raquette. On pouvait cependant penser que le défenseur de l’année 2014 parviendrait assez facilement à s’imposer dans le roster New Yorkais, d’autant plus que son profil d’intérieur défensif est unique dans l’équipe. Mais il n’en est rien. Au moins, le joueur ne prend pas mal la situation.

« Jo est un super coéquipier. Il veut que nous gagnions. Il voit que nous jouons bien pour le moment et il ne veut pas déstabiliser l’équipe mais il préférerait être sur le terrain pour nous aider. » Jeff Hornacek.

C’est également l’occasion pour le coach des Knicks de militer pour la suppression de la liste d’inactif.

« Je pense que la NBA ne devrait pas avoir une liste d’inactif. Il y a 15 gars dans le roster, mettez 15 places sur le banc. Il y a des matchs pendant lesquels vous pouvez peut-être faire rentrer et impliquer tout le monde. Mais il y a deux gars qui sont inactifs. C’est une situation compliquée. » Jeff Hornacek.

À 32 ans et après plusieurs saisons gâchées par les blessures, Noah en a-t-il encore sous la pédale ? Il pourra au moins être un mentor de qualité pour les jeunes pousses des Knicks. Un mentor à plus de 17 millions la saison certes, mais parfois il faut savoir y mettre le prix.

Via Newsday.

Leave a Reply