Brett Brown : « Joel Embiid apporte un côté arrogant au reste de l’équipe »

Brett Brown : « Joel Embiid apporte un côté arrogant au reste de l’équipe »

Si les stats de Joel Embiid font dernièrement beaucoup parler depuis ses deux gros cartons face aux Clippers, puis face aux Lakers, son attitude a elle aussi marqué les fans et les médias. Outre ses tweets retentissants et son exubérance, le bonhomme passe son temps à sourire sur le terrain, mais aussi à chambrer. Si cela ne fonctionne pas sur certains, d’autres ont ensuite complètement déjoué. Beaucoup de ceux qui sont tombés dans son jeu s’en s’ont mordu les doigts et ce n’est pas Andre DrummondWillie Reed ou DeAndre Jordan qui diront le contraire !

Mercredi, lorsqu’il a mis 46 points au Staples Center, le Camerounais était intenable, en dansant après ses shoots réussis, en haranguant la foule, ou encore en provoquant Luke Walton, tout en écrasant des Lakers qui n’ont pu qu’être spectateurs de cette démolition en règle.

Il y a un côté malicieux chez Joel et c’est sans aucun doute ce qui lui apporte cette compétitivité. Il est vraiment comme ça ! Il apporte un côté arrogant au reste de l’équipe en fanfaronnant et c’est quelque chose qui n’a pas de prix ! » Brett Brown

A la recherche constante de la punchline parfaite, Joel Embiid a déjà eu des mots avec beaucoup de stars de cette ligue comme Kevin Durant, Draymond Green ou Hassan Whiteside. Alors que certains coachs pourraient devenir fous à l’idée de devoir driver un jeune homme de 23 ans qui peut sembler incontrôlable, ce n’est pas le cas de Brett Brown. En effet, pour lui, Embiid fait les choses bien : il s’amuse, il chambre, il parle… mais il ne va pas plus loin. Si certains de ses adversaires pourraient péter les plombs, lui jusque là n’a jamais franchi la ligne rouge. Du coup, plutôt que d’handicaper l’équipe, son comportement semble la booster et Brown parait très attentif à ces effets sur le collectif.

Pour moi, il ne franchit pas la limite. Si un jour, je me rends compte que ce qu’il fait fait du mal à l’équipe, il faudra que je fasse mon job. Mais nous n’en sommes pas du tout là. Il est fun ! Il a le cœur sur la main ! » Brett Brown

Son coéquipier Ben Simmons qui lui aussi, impressionne tous les observateurs pour sa saison rookie, semble avoir trouvé le complément parfait pour développer son jeu altruiste. Il explique de son côté que la vie est simple à côté du pivot.

C’est un monstre. J’ai juste à lui envoyer la balle et à le laisser faire son truc. Il devient meilleur match après match. » Ben Simmons

Si Joel Embiid reste en bonne santé et continue à progresser à ce rythme attendez-vous à voir ses danses et son sourire de plus en plus dans les médias et les publicités. Il est déjà difficile d’être passé à côté du phénomène !

Facebook Comments

Leave a Reply