David Griffin : « Joel Embiid nous faisait penser à Hakeem Olajuwon, mais nous étions très inquiets par rapport à son dossier médical »

David Griffin : « Joel Embiid nous faisait penser à Hakeem Olajuwon, mais nous étions très inquiets par rapport à son dossier médical »

Si David Griffin est le General Manager qui a organisé le retour de LeBron James dans l’Ohio, c’est aussi lui qui choisi de sélectionner Andrew Wiggins avec le premier choix de la draft 2014 (et Anthony Bennett, toujours avec le premier choix, un an plus tôt).

[Retrouvez ici notre interview de Kevin Durant]

Cette même année, un certain Joel Embiid s’apprêtait lui aussi à rejoindre la NBA. Le géant de Philadelphie a un temps été annoncé en première position des mocks draft avant qu’une blessure au pied ne fasse dégringoler sa côte. La suite, on la connait : deux saisons blanches, une troisième avec 31 matchs disputés et une quatrième au cours de laquelle il roule sur toutes les raquettes NBA (22,3 points, 10,9 rebonds, 3,4 passes et 1,9 blocks en 29 minutes de jeu).

Pour en revenir à la draft 2014, David Griffin faisait face à un dilemme : fallait-il prendre un risque et sélectionner le géant camerounais ou bien faire le choix le plus sûr et choisir Andrew Wiggins ? Et si c’est finalement le second qui a atterri dans l’Ohio (seulement quelques jours, le temps d’être envoyé à Minnesota contre Kevin Love), Griffin avait vraiment une très haute opinion du second.

« On avait l’opportunité de drafter Joel Embiid mais nous étions très inquiets par rapport à son dossier médical. Pour nous c’était très difficile de le prendre, même s’il était clairement le bon first pick de cette draft s’il restait en bonne santé. On aimait beaucoup son potentiel, il nous faisait penser à Hakeem Olajuwon. Mon problème est que nous n’avons aucune idée sur le temps qu’il pourra passer sur le terrain avant de se blesser à nouveau. J’espère qu’il pourra continuer à jouer, et je trouve que Philly fait un super boulot en gérant son temps de jeu de cette manière mais vu comment est constitué le corps humain, tôt ou tard il se blessera encore. » David Griffin.

Mais, si on donnait le choix à l’ex GM des Cavaliers de reconstruire une franchise avec comme pivot Joel Embiid, Kristaps Porzingis ou Karl-Anthony Towns, Griffin ne choisirait pas le transfuge des Sixers mais le jeune Letton.

« Porzingis a probablement le plus gros potentiel des trois et son style de jeu est parfaitement adapté à la NBA d’aujourd’hui. » David Griffin.

Rappelons que Porzingis est en train d’exploser cette saison avec les Knicks. Il affiche des moyennes de 27 points, 7,1 rebonds, 1,1 assists et 2,3 blocks par match et récolte les éloges des plus grands joueurs de l’histoire de la franchise de Big Apple.

Via Sirius XM NBA Radio.

 

Facebook Comments

Leave a Reply