Courtney Lee : « Tim Hardaway Jr shootait 18 fois par match, donc je dois bien m’échauffer le bras »

Courtney Lee : « Tim Hardaway Jr shootait 18 fois par match, donc je dois bien m’échauffer le bras »

La blessure de Tim Hardaway Jr pourrait faire beaucoup de mal à la saison des Knicks. Jusque là dans la course aux playoffs à la surprise générale (neuvièmes avec un bilan de 12 victoires et 12 défaites), la franchise de Big Apple va devoir faire sans l’ancien Hawk pendant les deux prochaines semaines. L’arrière de 25 ans était jusque là le deuxième marqueur de son équipe derrière l’intouchable Kristaps Porzingis avec 17,8 points de moyenne. Autant dire tout de suite qu’il sera difficile de remplacer l’apport d’Hardaway Jr, et le coach des Knicks Jeff Hornacek en est conscient.

A lire ici notre interview de Rudy Gobert

« À partir de maintenant, on ne peut plus vraiment outscorer les équipes en face. Il va falloir que l’on défende bien et que l’on s’applique en attaque. » Jeff Hornacek.

Mais se concentrer sur la défense ne sera pas suffisant, et certains joueurs vont devoir élever leur niveau en attaque. Courtney Lee en fait partie. Le co-capitaine des Knicks laissait jusque là bien volontiers son coéquipier s’accaparer les lumières en attaque pendant qu’il faisait le sale boulot en défense. Et si ses 13 points de moyenne sont loin d’être scandaleux, il va falloir qu’il soit plus impliqué en attaque pour que les Knicks gardent le cap. La bonne nouvelle, c’est qu’il le sait et a agi en conséquence en marquant 24 points (à 10/17) lors de la victoire des joueurs de New York face aux Grizzlies cette nuit (99 à 88).

« Tim shootait 18 ou 20 fois par match, donc je dois bien m’échauffer le bras et être prêt. Si je dois prendre les tirs de Tim en plus des miens, je vais taper la trentaine. Si le coach veut que je le fasse, je vais juste aller sur le terrain et être agressif. » Courtney Lee.

Mais l’ancien joueur de Memphis n’est pas le seul à voir son rôle grandir. Lance Thomas ne jouait même pas 16 minutes par match, il en a passé 31 sur le terrain lors du dernier match. Et si ses statistiques ne sont pas exceptionnelles (8 points et 4 rebonds), son état d’esprit a séduit ses coéquipiers.

« Je veux donner beaucoup de crédit à Lance. Il a joué très dur. J’adore son énergie, il est toujours avec nous et nous motive à nous comporter comme une équipe. C’est l’un des leaders de l’équipe. » Enes Kanter

« Nous ne voulions pas nous laisser faire par ces gars (les Grizzlies ndlr) et leur montrer que nous étions morts de faim. J’ai mis tout le monde au défi de se donner à fond sur le parquet. Je sais ce que j’apporte à l’équipe : de l’intensité défensive, peu importe mon temps de jeu. Mon approche n’a pas changé. » Lance Thomas.

À eux de continuer sur leur lancée lors du prochain match contre les Bulls samedi soir.

Via The New York Post et ESPN.

Facebook Comments

Leave a Reply