DeMarcus Cousins : « Ce soir c’était mon soir »

DeMarcus Cousins : « Ce soir c’était mon soir »

Avec les absences d’Anthony Davis et de Nikola Jokic, on s’attendait à un grand match de DeMarcus Cousins, et ça n’a pas manqué. Très vite l’intérieur a pesé sur le match et la défense des Nuggets en étant agressif. Cela ne s’est pas tout de suite traduit sur sa ligne de stats avec 4 points à 1/4 et 4 rebonds en premier quart mais ça a participé à user les Nuggets tout au long de la soirée.

« Ils n’ont pas autant de profondeur au poste de pivot qu’à l’habitude et ils manquaient un peu de taille. » Cousins

En second quart il a planté 15 points et avec 21 de plus après la pause, il termine avec 40 points à 12/25, 22 rebonds, 4 passes et 4 contres.

« J’ai juste essayé de faire des actions, de faire tout ce qui était nécessaire pour aider l’équipe à remporter un match. Ce soir c’était mon soir. J’étais concentré et vous savez quand vous êtes bien dans le rythme, l’important c’est de jouer juste car au bout d’un moment ils vont finir par s’ajuster. » Cousins

Denver n’a jamais réussi à le ralentir et si les hommes de Mike Malone se sont accrochés pendant 3 quarts, ils ont fini par céder en début de dernier quart puisque DMC a impulsé un 20-3 avec 6 points et 2 contres en peu de temps.

« C’est difficile de l’arrêter. Il faut juste lui donner le ballon, vraiment. Il aurait dû marquer 50 points. Il a manqué quelques lancers francs. » Jrue Holiday

C’est en effet un des rares points noirs de son match puisqu’il shoote à seulement 14/21 sur la ligne des lancers. Il perd aussi 6 ballons mais ce n’est pas catastrophique compte tenu du fait qu’il a été servi quasiment systématiquement. Il a désormais deux matchs à au moins 40/20 cette saison.

« Je ne suis pas vraiment concentré sur les stats. Nous avons gagné, c’est tout ce qui compte. » DMC

A noter deux autres clés de cette victoire, l’excellent match de Jrue Holiday avec 27 points à 12/20 et une bonne défense après la pause pour les Pelicans. Denver a été limité à 16/45 après la pause.

« En première mi-temps nous nous sommes en quelque sorte retrouvés coincés à jouer leur style de jeu, c’est-à-dire essayer de marquer plus que l’adversaire. A la pause nous nous sommes dits que la première équipe qui allait défendre un peu allait être celle qui allait remporter le match. » DMC

Via ESPN

Facebook Comments

Leave a Reply