Lou Williams crucifie les Wizards dans une fin de match folle !

Lou Williams crucifie les Wizards dans une fin de match folle !

Premier match et première surprise de la soirée puisque les Clippers sont allés tant bien que mal s’imposer à Washington, 113-112 ! Ils doivent cette victoire au 3-points clutch de Lou Williams (meilleur marqueur du match avec 35 points à 11/20, 8 passes) dans les dernières secondes. Danilo Gallinari signe 25 points à 8/19, Austin Rivers (lui aussi auteur d’un 3-points clutch) 16 points à 6/15 et 7 passes, DeAndre Jordan 6 points à 2/6 mais 17 rebonds. En face le trio Bradley BealOtto Porter Jr.Mike Scott termine à 74 points mais a manqué de réussite dans le money time.

Il a fallu un petit miracle aux Clippers pour ne pas plonger dès le premier quart-temps. Les Wizards ont en effet parfaitement entamé leur rencontre devant leur public du Verizon Center avec un 13-0. Avant de se retrouver menés de… 13 points à la pause (62-49) suite à un 30-14 encaissé ! En tout, Los Angeles va passer un violent 60-34 à ses adversaires sur les dernières 19’30 de la première mi-temps grâce à une adresse folle et avec 3 joueurs à au moins 10 points à la clé (Danilo Gallinari avec 16, Lou Williams avec 13, Austin Rivers avec 11). En face, Beal a été limité à un triste 2 points à 1/7 sur les 2 premiers quarts.

Toujours sans John Wall à ses côtés, l’arrière va se reprendre au retour du vestiaire avec 16 points dans la période pour aider son équipe à effacer un retard de 14 points. Williams a lui maintenu le cap dans ce 3ème quart pour les Clippers, toujours en tête 85-81 avant de jouer les 12 dernières minutes. Un 8-2 pour démarrer le 4ème quart permet ensuite aux locaux de reprendre la tête pour la première fois depuis la fin du 1er quart. Brièvement puisque les deux équipes vont ensuite se renvoyer la balle jusque dans le money time.

Otto Porter Jr. et Tomas Satoransky d’un côté et Gallinari et Rivers de l’autre. Servi par Porter, Mike Scott plante un 3-points pour le +2 à 2’29. Williams rate un pullup dans la foulée pour les Clippers et Scott encore lui commence à creuser un écart intéressant (105-101) pour Washington sur un step back à 1’58. Gallinari rentre 2 lancers après un temps-mort mais en face les paniers continuent à rentrer (Scott puis Ian Mahinmi) et l’écart reste le même. Le chrono passe sous la minute et Gallinari manque un 3-points qui aurait pu relancer les siens, menés 109-105. Satoransky complique ensuite les choses pour les Wizards avec un 0/2 sur la ligne. Williams lui, ne tremble pas, et ramène les Clippers à 2 points, 109-107. Porter manque un tir longue distance, Austin Rivers rate ensuite lui aussi une première tentative de loin mais après un rebond de DeAndre Jordan, ça rentre et c’est synonyme de +1 pour L.A. !

110-109 à 12.2 secondes. Beal va rapidement chercher un layup avec la faute pour calmer tout ça, Washington reprend 2 points d’avance. Il reste 8.6 secondes aux Clippers. Juste assez pour Williams, qui rentre le 3-points de la victoire en laissant 1.2 seconde au buzzer ! À moins que… Beal reçoit le ballon ligne de fond, refuse un shoot ouvert pour aller chercher deux points près du cercle mais… le buzzer sonne. Sauf que le match n’est pas (encore) terminé : après concertation, les arbitres remettent 1.1 seconde à l’horloge car Jordan a frôlé le ballon tout en ayant un pied sur la ligne sur la remise en jeu précédant le tir. Mais c’est encore un échec pour les Wizards, pusique  Marcin Gortat rate une dernière tentative longue distance.

Facebook Comments

Leave a Reply