Kristaps Porzingis injouable, Michael Beasley clutch et Frank Ntilikina en mode cadenas, les Knicks s’en sortent en prolongation face aux Lakers

Kristaps Porzingis injouable, Michael Beasley clutch et Frank Ntilikina en mode cadenas, les Knicks s’en sortent en prolongation face aux Lakers

Devant de jusqu’à 10 points et jamais menés de plus de 6 au Madison Square Garden cette nuit, les Lakers se sont pourtant inclinés en prolongation 113-109 face aux Knicks d’un Kristaps Porzingis (37 points à 14/26, 11 rebonds, 5 contres et 5/8 à 3-pts, premier joueur de l’histoire avec cette ligne de stats) déchaîné, d’un Michael Beasley (13 points à 5/11, 5 rebonds et 5 passes) clutch en prolongation et d’un Frank Ntilikina (13 points à 5/11, 5 rebonds, 5 passes) très solide en défense sur Lonzo Ball, notamment après le 3ème quart-temps (il termine à 17 points à 6/13, 8 rebonds et 6 passes mais seulement 2 points après le 3ème quart).

En tête 99-94 à 1’29 de la fin, les Knicks encaissent un petit 4-0 qui permet aux Lakers (41.2% de réussite contre 47.5% pour New York) d’égaliser sur un 3-points de Kyle Kuzma (19 points à 8/17, 6 rebonds et 2 contres) à 23.9 secondes. Porzingis aura le ballon de la gagne dans les mains mais va ensuite rater sa tentative à 3-points. Durant les 5 minutes de la prolongation, c’est essentiellement Beasley qui va faire gagner son équipe en enchaînant claquette, passe pour un panier de Doug McDermott (10 points à 5/11) à l’intérieur puis layup pour donner 6 points d’avance à son équipe, 109-109, à 1’24 du buzzer final.

À noter : Kentavious Caldwell-Pope signe 24 points pour Los Angeles (52 rebonds à 49), qui restait sur 2 victoires d’affilée. Brandon Ingram (2 points à 2/12) a manqué ses 10 premiers shoots avant de marquer ses premiers points sur un 2+1 à 40 secondes de la fin du 4ème.

Prochain match à Brooklyn jeudi pour les Knicks. Los Angeles sera à Cleveland.

Leave a Reply