Les Knicks remportent le derby avec un grand Courntey Lee et un Frank Ntilikina clutch et malgré la blessure de Kristaps Porzingis

Les Knicks remportent le derby avec un grand Courntey Lee et un Frank Ntilikina clutch et malgré la blessure de Kristaps Porzingis

3ème succès de rang des New York Knicks qui remportent le derby face aux Nets sur le score de 111-104. Ils portent leur bilan à 15-13 alors que les Nets, qui restaient sur 3 victoires en 4 rencontres sont désormais à 11-15.

Les New Yorkais ont été menés par un super Courtney Lee, auteur de 27 points, dont 17 en seconde mi-temps, à 9/17 dont 3/4 à 3-pts pour pallier la blessure de Kristaps Porzingis, touché au genou (rien de grave apparemment) et qui est limité à 13 points à 5/10 en 18 minutes. Michael Beasley est précieux avec 15 points à 7/16 en 20 minutes alors qu‘Enes Kanter ajoute 13 points et Frank Ntilikina noircit la feuille de match avec 7 points à 3/9, 5 rebonds, 8 passes et 2 interceptions en 27 minutes en plus d’un panier clutch. En face les Nets ont pu compter sur un super duo Spencer Dinwiddie (26 points à 9/17, 7 rebonds et 7 passes) et Rondae Hollis-Jefferson (25 points à 10/16, 7 rebonds, 3 passes, 4 interceptions et 2 contres) mais n’ont pas pu faire faire la différence en fin de rencontre.

Sous l’impulsion d’un grand Porzingis, auteur de 13 points en première mi-temps, les Knicks ont pris le large en second quart à la faveur d’un 8-1 et d’un 15-4 pour mener 59-41 et finalement 63-50 à la pause. Sans Porzingis au retour des vestiaires, les New Yorkais ont vu leurs voisins de Brooklyn faire leur retour pour prendre la tête 82-79 sur un 3-pts de DeMarre Carroll à 1’49 de la fin du 3ème. Mais les Knicks ont répondu par un 8-0 pour reprendre les commandes 87-82 avant les 12 dernières minutes. Plus jamais les Knicks n’ont abandonné la tête même si Brooklyn est resté dans le sillage. Ils sont même revenus à 3 points à 3’29 de la fin avant un 3-points de Frank Ntilikina et plusieurs grosses défenses de suite des Knicks, qui a fini par leur donner la victoire avec un 3-pts de Lance Thomas qui a plié le match à 67 secondes de la fin.

Leave a Reply