Clint Capela : « Je m’attends à ce que l’on batte les Warriors »

Clint Capela : « Je m’attends à ce que l’on batte les Warriors »

Alors que l’on est environ au tiers de la saison NBA, on peut commencer tout doucement à tirer certains bilans. L’un d’eux est que les Warriors ont vu émerger cet été un concurrent de poids dans leur quête de back-to-back ; les Houston Rockets.

Les changements opérés par Daryl Morey pendant la dernière inter-saison, notamment la venue de Chris Paul, ont bien pris. Sans doute pour la première fois de la carrière de Mike D’Antoni, une des équipes dont il est le coach défend ! Comme en plus ils n’ont rien perdu de leur flow en attaque, les Rockets caracolent actuellement en tête de la conférence Ouest et de la NBA. L’objectif de cette équipe est clair : gagner le titre. Pour l’instant, les statistiques vont dans le bon sens. Outre le bilan, les Rockets ont le deuxième offensive rating derrière les Warriors et une de six meilleurs défenses de la ligue. Résultat, ils sont l’équipe qui remporte ses matchs avec la plus grande marge (11 points en moyenne).

Une des raisons pour laquelle les Rockets peuvent avoir de grandes ambitions est la progression de Clint Capela. Le jeune intérieur suisse n’est pas un All-Star, loin de là, mais un très bon joueur, comme le montrent ses 13,7 points et 11 rebonds de moyenne. Mais surtout, son duo avec l’autre pivot des Rockets Nene libère les shooteurs d’Houston.

« Plus Capela et Nene jouent bien, courent en attaque et se replacent vite en défense, plus nous aurons des shoots faciles. C’est le prochain palier de notre équipe, leur faire faire régulièrement des grosses perfs. Quand ils sortent de gros matchs, je vois mal comment on pourrait perdre un match. Ils changent la manière dont on joue. Quand ils galopent, on joue plus de possessions et on obtient plus de tirs ouverts. » Eric Gordon.

Bien sûr, les Warriors sont toujours en ligne de mire. Ils sont les écrasants favoris pour aller chercher le titre à la fin de la saison et il faudra les battre pour espérer mettre la main sur le trophée tant convoité.

« Il faut que l’on garde l’avantage du terrain pendant les playoffs. C’est une des clés de la série que l’on jouera peut-être contre eux. Jouer à Oakland est très, très dur. Mais je m’attends à ce qu’on les batte. » Clint Capela.

Même confiance du côté d’Eric Gordon.

« Ça sera difficile de nous ralentir. L’inverse est aussi vrai bien entendu. Le gagnant sera celui qui défendra le mieux et qui sera capable de sécuriser le rebond défensif pour ne pas donner trop de possessions aux autres. » Eric Gordon.

Et c’est là que le rôle de Capela sera déterminant. Avec 7,8 rebonds par match, il est la principale raison de la bonne forme de son équipe dans ce secteur du jeu. Et sera donc bien utile pour appuyer sur le point faible des Warriors, la raquette.

Via Bleacher Report.

Facebook Comments

Leave a Reply