Jaylen Brown à propos d’Isaiah Thomas : « La famille »

Jaylen Brown à propos d’Isaiah Thomas : « La famille »

Isaiah Thomas ne jouera pas (back-to-back) lors de la venue des Cavaliers à Boston ce soir. Pensionnaire du TD Garden durant 2 saisons intenses durant lesquelles il a été 2 fois All-Star, son départ a été vécu comme un crève-cœur pour beaucoup. À commencer par lui. Avant la rencontre entre les deux meilleures équipes de l’Est ce soir, ses anciens coéquipiers (et il en reste peu) ont discuté de lui et de son tout récent retour.

« Je veux juste qu’il soit en bonne santé. Je lui parle tout le temps. Il est comme la famille pour moi. Il fait partie de ceux qui sont venus vers moi quand mon ami est décédé, et rien que ça, ça m’a beaucoup aidé. Donc ça va être fun de pouvoir lui parler, au-delà du basket. Quand il sera à 100% je suis sûr qu’il fera tout ce qu’il faisait avant. Mais quand il viendra jouer les Celtics, il devra être à fond (sourire). » Jaylen Brown via Boston Herald

Thomas a demandé à son ancienne franchise de ne pas diffuser de vidéo-hommage avant le match. Tout simplement parce qu’il ne jouera pas. Ce sera en revanche peut-être le cas le 11 février prochain lors du retour de Cleveland en ville. Le même jour, les Celtics retireront le maillot de Paul Pierce.

« Que des bons souvenirs. C’était un tel compétiteur. J’ai beaucoup de respect pour lui. Simplement pour sa façon d’appréhender son travail, de se donner à 100% tous les soirs. C’est le genre de choses que vous appréciez chez un coéquipier. » Al Horford

« J’ai trop de bonnes choses à dire à propos d’Isaiah. C’est un gars unique, et c’est super de le voir de retour. On en fait peur des durs comme lui. » Brad Stevens

Celui-ci passera un peu plus inaperçu, mais ce sera aussi le retour de Jae Crowder à Boston ce soir. Une ville pour laquelle il a joué de 2014 à 2017 mais à qui il avait déjà envoyé quelques piques alors qu’il portait encore le maillot vert.

« Une grande dureté également, qui pouvait jouer sur plusieurs postes. C’était sûrement le gars le plus polyvalent des deux côtés du terrain quand on avait besoin de quelqu’un capable de bouger d’un poste à l’autre. » Brad Stevens

« Oui, un bosseur. Il jouait dur, c’était un compétiteur, il a également tout donné aux Celtics. » Al Horford

Après ce match à Boston ce soir, les Cavs se mettront en route pour 4 autres matchs à l’extérieur consécutif. Avant de rentrer à la maison pour y accueillir Golden State le 15 janvier à la Quicken Loans Arena.

Leave a Reply