C.J. McCollum : « Il n’y a pas autant de pression sans Damian Lillard »

C.J. McCollum : « Il n’y a pas autant de pression sans Damian Lillard »

Portland jouait pour la 5ème place de la conférence Ouest sans Damian Lillard mardi à Oklahoma City et l’a obtenue, grâce à une victoire 117-106. Après une première mi-temps où aucune des deux équipes n’a réussi à se détacher (9 changements d’avantage et 9 égalités), les Blazers, portés par les 27 points à 11/19 et 7 passes de C.J. McCollum, les 21 points et 5 rebonds de Shabazz Napier et les 20 points et 8 rebonds de Jusuf Nurkic, se sont emparés du momentum et on fait basculer le match dans le troisième quart-temps.

« C’est une très bonne victoire compte tenu de l’adversaire. Je n’ai pas trouvé qu’on avait particulièrement bien joué en première mi-temps et on a réussi à prendre l’avantage dans le troisième quart, où on a été très bons des deux côtés. La second unit nous a aussi permis de continuer en début de quatrième. » Terry Stotts via Oregon Live

McCollum a signé 15 points à 7/9 à base de step-backs et de floaters et donné 3 passes dans la période, remportée 34-26 par les visiteurs et marquée par un 17-6 en leur faveur pour creuser l’écart (77-66) remportée 34-26 par les visiteurs, montés jusqu’à +13.

« Il n’y a pas autant de pression sans un gars comme Damian qui, évidemment, peut tout faire, prendre le contrôle d’un quart-temps et nous sortir de situations très compliquées parfois. Quand on démarre un road trip comme ça, les gars sont un peu : ‘Oh, Damian est blessé, on n’est pas censés gagner’. Je crois que tout le monde est un peu plus détendu, parce qu’on joue contre une équipe du haut du classement de la conférence Ouest. » C.J. McCollum

En costume sur le banc, Lillard, blessé au mollet le 2 janvier alors qu’il revenait d’une absence de 5 matchs suite à une blessure aux ischio-jambiers droits et qui a manqué 7 des 9 derniers matchs de son équipe, a pris son pied devant le beau travail de ses coéquipiers.

« Super performance. On a joué comme on doit jouer. On a partagé le ballon, on s’est fait confiance, on a défendu, communiqué. On a fait ces choses-là depuis le début de la saison, mais pas de façon assez régulière. Sur les derniers matchs, on a gagné en régularité et c’est ce que font les meilleures équipes. C’était une sacrée victoire. » Damian Lillard

Facebook Comments

Leave a Reply