3ème victoire et meilleure série en saison pour les Lakers, bourreaux des Spurs ! Luke Walton : « J’ai appris ça de Phil Jackson »

3ème victoire et meilleure série en saison pour les Lakers, bourreaux des Spurs ! Luke Walton : « J’ai appris ça de Phil Jackson »

Les Lakers n’ont pas réussi à maintenir leur avance de 19 points contre les Spurs jeudi soir. Mais ils ont gagné (93-81) -pour la troisième fois d’affilée après contre Atlanta et Sacramento- et compte tenu des résultats de ces dernières semaines, c’est bien largement suffisant.

« On y croyait, on est restés nous-mêmes, ensemble, et on a fait les bons choix. Je lis simplement la défense, j’essaie de mieux jouer à l’instinct. J’essaie de lire la défense et de faire le meilleur choix. » Brandon Ingram (26 points à 11/21, 3 rebonds et 3 passes)

« Il (Ingram) est quasiment l’attaque à lui tout seul. On lui donne le ballon et on s’écarte. Ça va être un panier. Il marque assez facilement, c’est son jeu. » Lonzo Ball

« Certains joueurs sont des purs scoreurs, et Brandon n’en fait pas partie. C’est un joueur qui peut beaucoup scorer, mais c’est également un très bon playmaker, dans sa façon de gérer les pick-and-rolls, dans sa vision sur le terrain. On veut qu’il prenne ce que la défense lui donne. » Luke Walton

Devant 37-18 dans le deuxième quart-temps, les hommes de Walton se sont fait rattrapés et même dépassés après 6 minutes de jeu dans le troisième, sur un 3-points de Bryn Forbes qui a donné un point d’avance à San Antonio, 53-52.

« On a répondu comme une équipe qui a beaucoup échoué et qui en a eu marre. Parce qu’on en était encore au même point, et on a vécu ça trop de fois cette année. » Luke Walton via OC Register

L’équipe s’est rapidement reprise avec un 9-2. Et quand les Spurs sont cette fois revenus à 2 points (77-75) dans le dernier quart, les locaux ont sèchement envoyé un 13-0 marqué par un alley oop de Kentavious Caldwell-Pope à Larry Nance Jr. Une passe trop haute mais qui n’a pas posé de problème au spécialiste.

« Mon gars au du jump. S’il avait raté, c’était moi. Merci Larry. » Kentavious Caldwell-Pope

Ball a lui terminé à 4 passes du triple-double avec 18 points à 7/11, 10 rebonds et 6 passes. Mais pour Walton, le MVP du match était Nance, auteur de 14 points et 10 rebonds en 30 minutes en sortie de banc.

« Il mettait feu sur la défense adverse, il défendait sur des joueurs plus grands que lui, il était partout tout simplement. » Luke Walton

Ball et KCP ont également intercepté 9 des 15 ballons volés de l’équipe, impressionnant face à des Spurs qui restaient sur 5 matchs d’affilée à au moins 100 points marqués.

« Quand cinq gars sont en phase comme ça, que ça bouge bien défensivement, ça semble fonctionner pour nous. On levait les mains devant le ballon, KCP coupait les lignes de passes, on leur compliquait la tache sur les passes. » Larry Nance Jr.

Alors plutôt que de se dire que les playoffs relèveraient du miracle cette saison, Walton préfère souligner l’effort, la défense et le bon rythme de son équipe.

« On a fait toutes ces choses quasiment toute la saison. On n’a pas toujours obtenu les résultats qu’on voulait, mais pour un groupe nouveau et une équipe jeune, je suis content de la façon dont les gars ont joué et encore plus important, la façon dont nous avons construit des routines et que nous continuons encore à construire. » Luke Walton

Et quand une mauvaise série pointera à nouveau le bout de son nez, le champion 2009 et 2010 fera en sorte que ses joueurs ne tombent pas dans la déprime.

« J’ai appris ça de Phil Jackson quand j’ai été drafté ici en tant que joueur. J’étais un joueur très émotif, chaque défaite c’était la fin du monde et chaque victoire c’était la plus grosse victoire de l’histoire pour moi. Il me disait toujours de ‘rester au milieu’. Parce que c’est là que vous êtes le plus dangereux. Au fil des années j’ai compris ce qu’il voulait dire. Maintenant c’est mon boulot de transmettre ça à notre jeune équipe. » Luke Walton

Une série de trois matchs à l’extérieur attend désormais l’équipe, qui sera à Dallas demain, puis à Memphis et Oklahoma City la semaine prochaine.

Leave a Reply