Gregg Popovich : « Je crois que Dewayne Dedmon m’a regardé après chacun de ses shoots réussis »

Gregg Popovich : « Je crois que Dewayne Dedmon m’a regardé après chacun de ses shoots réussis »

Gregg Popovich ne croit pas à la poisse concernant les blessures. Pourtant son équipe accumule. Battus 102-99 par les Hawks à Atlanta lundi, les Spurs ont en plus perdu Manu Ginobili en raison d’une contusion à la cuisse droite en fin de premier quart-temps lorsqu’il s’est pris un écran posé par son ancien coéquipier Dewayne Dedmon.

L’Argentin est pour le moment annoncé incertain pour le match de mercredi à Brooklyn.

« Ça va sûrement être un peu raide pendant un moment. » Gregg Popovich

« Sans Kawhi et avec la blessure de Manu, c’était dur. Mais on doit faire le boulot. Que ce soit lors de matchs tôt ou plus tard, à l’extérieur ou à domicile, il faut qu’on joue de la même façon, peu importe qui est sur le terrain. » Danny Green

Une absence qui s’est ajoutée à celle de Kawhi Leonard, pour qui le staff a décidé que 2 jours de repos entre les matchs ne serait pas de trop. En face, 5 joueurs ont terminé à au moins 10 points, dont Ersan Ilyasova et ses 20 unités.

« Pas de nouvelle blessure. Il ne pouvait pas y aller ce soir. » Gregg Popovich

Dans ce match les Spurs (dominés 50-37 au rebond, 17-7 aux points sur seconde chance, 16-4 aux points sur contre-attaque, 44-38 aux points du banc et 40-36 aux points dans la peinture) ont rapidement pris 14 points d’avance dans le premier quart mais associé à un excellent Dennis Schröder (26 points à 10/20, 5 rebonds et 6 passes en tout), Dedmon (qui avait décliné sa player option l’été dernier) s’est fait plaisir face à son ex-équipe avec 12 points à 4/8, 10 rebonds, 3 passes, 1 interception et 1 contre en sortie de banc.

« Je crois qu’il m’a regardé après chacun de ses shoots réussis. » Gregg Popovich

Leur bilan ne veut rien dire. Ils jouent dur tous les soirs. Ils ont mieux exécuté que nous. Ils ont mieux attaqué le cercle. Leur agressivité en défense et leur présence sur les lignes de passes étaient meilleures. » Gregg Popovich

[Interview] Frank Ntilikina : « Les chiffres ne montrent pas tout »

Danny Green a hérité du ballon pour tenter d’égaliser dans les dernières secondes mais sa tentative à 3-points à 2.3 secondes du buzzer a échoué. Les 6 points de Schröder dans les 38 dernières secondes et les 4 lancers-francs de l’Allemand et de Dedmon dans les 8.6 secondes seront de trop pour les Texans (25 points et 11 rebonds de LaMarcus Aldridge).

« J’aurais peut-être pu mieux défendre mais il est tellement rapide. » Davis Bertans

« Dennis a mis quelques gros paniers. Le pull-up au niveau des lancers-francs, le finish main gauche… » Mike Budenholzer

« Je n’aurais pas pu le faire sans ses écrans. Il avait beaucoup d’énergie ce soir, bien sûr parce qu’il a joué pour San Antonio. » Dennis Schröder

via San Antonio Express News

Leave a Reply