One week in College Basketball : Entre scandales et surprises, le College Basketball est toujours aussi imprévisible

One week in College Basketball : Entre scandales et surprises, le College Basketball est toujours aussi imprévisible

Cette année en partenariat avec la référence française sur le College Basketball, le site Midnight on Campusnous vous parlerons NCAA une fois par semaine avec un point sur ce qu’il ne fallait pas manquer de l’actu des des derniers jours.

Pour vous tenir au courant quoitidnnnement de toute l’actu, suivez  Midnight on Campus sur les réseaux sociaux :

Retour sur les faits marquants de la semaine (Du 22 au 28 janvier)

Nous sommes déjà fin janvier et les grandes échéances arrivent dans peu de temps. Alors que cela nous promet un spectacle encore plus haletant, ce sont les faits divers qui ont eu les « spotlights » cette semaine. En effet, on ne parle que du procès de Larry Nassar (qui a été condamné à 175 ans de prison pour agressions sexuelles sur 160 gymnastes sur le campus de Michigan State). On parle aussi d’une enquête sur les autres sports, dont le Football et Basketball) ou encore de la possible suspension du côté d’UConn pour une fraude au recrutement. Cette année de College Basketball atteint des sommets dans l’irréel, avec pour rappel en début de saison l’affaire du FBI pour corruption lors des recrutements de lycéens… Honnêtement, pour nous fans inconditionnels de NCAA, voir notre système aussi pourri à la moelle, c’est une sensation terrible. Du dégoût et j’en passe…

Mais nous ne sommes pas là pour critiquer l’institution mais plutôt de relater les faits qui se sont produits sur les parquets (même si ce petit aparté était nécessaire).

Concernant le jeu pur et dur, cela a commencé très fort, dès lundi, avec un upset un peu inattendu : TCU, sans son leader Jaylen Fisher, qui bat #7 West Virginia. Mais on s’occupera du cas des Mountaineers un peu plus loin dans cette chronique car la semaine a été rude pour la meilleure défense du pays. Mardi, nous avons eu le droit à un traditionnel double header entre deux équipes du Top 25 et les affiches valaient le coup d’œil. #2 Virginia a donné une leçon à #18 Clemson (61-36, oui oui, 36 points inscrits…) et #12 Oklahoma s’impose face à #5 Kansas (85-80).

Le mercredi, d’ordre général, est réservé aux belles affiches de la Big East et des principales conférences chez les Mid-Majors (l’Atlantic-10 en tête d’affiche). Nous avons pu voir une équipe de #12 Cincinnati annihiler la très bonne attaque de Temple (victoire 75 à 42), #8 Xavier qui déroule face à Marquette (89-70) ou encore #24 Rhode Island, toujours aussi agréable à suivre, qui s’impose sans trembler face à Fordham (78-58). Malgré tout, nous avons eu deux beaux upsets, celui de South Carolina (qui n’est pas vraiment un upset en vrai) face à #20 Florida (77-72) et surtout, le match de la nuit (jusqu’au petit matin), avec Wyoming qui terrasse #23 Nevada après deux prolongations (104-103). Si vous avez un replay de la semaine à faire, cette rencontre est dans le top 5 indéniablement !

La soirée de jeudi était, sur le papier, la plus belle à suivre. On avait déjà un œil sur la revanche entre Colorado et #11 Arizona et cette fois-ci, les Wildcats se font respecter et s’imposent (80-71) grâce à son duo Allonzo Trier / DeAndre Ayton. Pas de soucis pour #15 Gonzaga (victoire face à Portland sur le score de 95 à 79), #16 St. Mary’s (72-65 face à BYU) et #17 Wichita State, qui reprend sa marche en avant (81-62 face à UCF). Par contre, on ne peut pas en dire autant pour #13 Ohio State, qui perd son premier match de conférence, face à Penn State, dans un final hollywoodien comme on aime ! Enfin, #3 Purdue continue sa démonstration en se sortant du piège #25 Michigan (92-88), un match équilibré de bout en bout, remporter à l’expérience.

Vendredi fut une soirée spéciale, avec un classique de notre championnat, un rivalry-game par excellence, un choc dans l’Ivy League : Yale face à Harvard. Ce sont ces derniers qui s’imposent, loin sans mal (54-52) et reviennent à une victoire de Penn, le leader de la conférence. Côté Yale, Makai Mason, la pépite, est toujours out mais pourrait faire son retour dans les prochains jours. Mais ce sera trop tard pour revenir dans le haut du tableau.

Puis, arrive le meilleur jour de la semaine, le samedi soir en College Basketball. Mais contrairement aux éditions précédentes, il y a eu moins de spectacle et moins d’upset.

L’attraction de la soirée, c’est cette série entre les programmes de la Big 12 et la SEC. Deux grosses surprises, avec la victoire d’Alabama face à #12 Oklahoma, avec le duel Collin Sexton vs Trae Young qui a tenu toutes ces promesses. La deuxième surprise, c’est Kentucky qui surprend #7 West Virginia (83-76), avec un Kevin Knox qui endosse (ENFIN) son rôle de leader, en plantant 34 points. #14 Texas Tech s’en sort de justesse (70-63) face à la très bonne équipe de South Carolina, alors que ça déroule pour #20 Florida face à Baylor (81-60) et #22 Tennessee face à Iowa State (68-45).

La SEC sort grand vainqueur de cette série, avec 6 victoires, contre 4 pour la Big 12. Mine de rien, la rédemption est d’actualité pour la SEC, qui était dans le dur ces dernières semaines.

Dans les autres résultats de la nuit, énorme performance de #2 Virginia face à #4 Duke, avec la victoire à la clé (65-63) mais on en parlera un peu pus tard. Idem concernant NC State, qui va s’imposer sur le parquet de #10 North Carolina, après prolongation, sur le score de 95-91.

#11 Arizona ne passe pas loin de la correctionnelle face à Utah, qui est très sous-côté cette saison. Victoire des Wildcats d’un petit point, 74 à 73. Le rival de toujours, #21 Arizona State, retrouve un peu le sourire en prenant sa revanche face à Colorado (80-66). Une victoire qui va faire du bien au moral tant le programme patine en ce moment après un début de saison canon. N’oublions pas #19 Auburn qui en met 25 à LSU (95-70), #15 Gonzaga qui gère sereinement face à San Francisco (82-73) avec 16 points et 8 rebonds pour Killian Tillie. Mais les Zags restent toujours derrière #16 St. Mary’s, qui a battu Portland sans forcer (72-55).

Terminons par nos petits chouchous de #24 Rhode Island, qui s’imposent au buzzer face à Duquesne (61-58). Au complet, URI peut rivaliser avec les plus grands, on vous aura prévenu.

La soirée de dimanche, malgré quelques petites affiches, n’a été d’aucune surprise. Même si Marquette n’était pas loin de battre #1 Villaonva (85-83), tout comme Maryland face à #6 Michigan State (74-68). Alors que #3 Purdue continue sa saison historique, avec un 17ème succès consécutif, face à Indiana hier soir (74-67).

 

Ah oui, cette semaine, il y a eu un poster, qui sera dans le top 10 de la saison. Le voici…

 

Surprise de la semaine : NC State Wolfpack (15 victoires – 7 défaites, 5 victoires – 4 défaites dans l’ACC).

Après trois années de gloire à UNC Wilmington, Kevin Keatts débarque à NC State, dans un programme à l’agonie, qui déçoit saison après saison. Un vent de fraîcheur souffle de nouveau sur le programme de Basketball et le Wolfpack est toujours dans la course pour une qualification à la March Madness.

Cette semaine, l’équipe a été battre Pittsburgh chez lui, puis #10 North Carolina, dans deux matchs assez similaires. Pas un grand écart dans le déroulé de la rencontre, deux équipes qui se tiennent, le secteur intérieur de NC State qui fait la différence, avec un Omer Yurtseven qui s’éclate de nouveau, un cinq majeur très productif et surtout, un Allerik Freeman en sortie de banc qui peut prendre feu à tout moment. L’ancien de Baylor a inscrit 29 points à 7/7 à trois points dans l’upset samedi soir, avec une équipe du Wolfpac qui a joué petit, avec 4 extérieurs et Yurtseven à l’intérieur. Tactique payante vu la physionomie et le résultat de la rencontre.

Mais voilà, NC State est une énigme. Capable de grande performance comme samedi et une semaine après, perdre contre Northern Iowa ou encore UNC Greensboro… Le programme est en pleine reconstruction, avec des seniors qui savent se montrer quand l’équipe a besoin. Si on rajoute à cela de la jeunesse (la moitié de l’équipe est composée de freshman et sophomore, qui ont un rôle cette saison) et quand on connaît les qualités de recrutement de Kevin Keatts, on se dit que l’avenir semble radieux pour le programme.

En ce qui concerne cette saison, NC State peut-il être repêché lors du Selection Sunday si l’équipe ne remporte pas le tournoi de conférence ? Si on doit donner une réponse là, c’est non, mais l’ACC étant très relevée, NC State peut continuer à se construire un CV digne de ce nom… Ou errer dans le milieu de tableau.

 

Equipe top de la semaine : Virginia Cavaliers (20 victoires – 1 défaite, 9 victoires – 0 défaite dans l’ACC)

On se moque souvent (à juste titre) de Virginia, que l’on catalogue comme une purge offensive à voir. Même s’il y a eu quelques exceptions cette saison, force est de constater que les Cavaliers mettent des points sur ce nouvel exercice. Cela reste faible, surtout pour un tel programme (69 points de moyenne, soit la 291ème attaque du pays) mais il y a du mieux. Mais alors, pourquoi Virginia est #2 du ranking est n’a perdu qu’un seul match cette saison ? Calendrier clément ?

Non, une défense de fer. C’est tout simplement la meilleure du pays, avec 52.1 points encaissés de moyenne. Voilà la recette du succès des Cavaliers, on défend dur comme d’habitude et on met quelques points de plus que lors des précédentes saisons.

Cette semaine, le programme a battu #18 Clemson (61-36) dans une démonstration défensive comme on en voit rarement au niveau universitaire, puis #4 Duke (65-63) dans un match épique comme on aime ! Cela faisait 23 ans qu’UVA n’avait pas gagné un match à Duke, 23 ans !

Tout porte à croire que c’est la saison pour Virginia. Le duo de sophomore Kyle Guy / Ty Jerome est complémentaire, avec le senior Devon Hall qui complète ce trio magique. Il y a quelques options en sortie de banc, notamment l’ancien de Rutgers, Nigel Johnson, qui est en difficulté avec sa nouvelle équipe, mais qui rend des services (on attend un peu plus que ses 5.5 de moyenne…).

Alors oui, Virginia est une purge à regarder. Mais l’équipe mérite que l’on s’y intéresse. Ce n’est pas l’équipe la plus flashy, la plus sexy du pays, mais c’est la plus efficace de notre championnat. Et on le sait, à la March Madness, on va loin quand on défend…

 

Equipe flop de la semaine : West Virginia Mountaineers (16 victoires – 5 défaites, 5 victoires – 3 défaites dans la Big 12).

Lors des précédentes saisons, la force de West Virginia était sa défense. Une presse tout-terrain, avec des trappes, un modèle du genre. Mais cette saison, l’aspect défensif est sur courant alternatif. Sur cet exercice, WVU encaisse 66 points de moyenne, bien trop pour les standards habituels.

Alors cette semaine, quand le programme a encaissé 82 points puis 83 points, on comprend un peu mieux pourquoi il y a eu deux défaites. On le sait bien, les programmes qui possèdent une réelle identité défensive peuvent laisser en route quelques matchs lors de la saison régulière. Mais cela devient autre chose lors du tournoi de conférence puis la March Madness.

West Virginia possède quelques options en attaque, dont Jevon Carter, l’homme à tout faire. Il n’y a pas trop de soucis à se faire concernant le programme pour la suite de la saison. Le déplacement à Iowa State sera un bon moyen de se remettre dans le droit chemin, avant la réception de Kansas State. Deux victoires primordiales pour rester au contact de Kansas.

 

5 Majeur

Kevin Knox (Kentucky, Freshman) : 19 points, 6 rebonds face à Mississippi State / 34 points, 7 rebonds face à #7 West Virginia ;

Keenan Evans (Texas Tech, Senior) : 26 points, 5 passes, 3 rebonds face à Oklahoma State / 31 points, 3 passes, 3 rebonds face à South Carolina ;

Jordan Howard (Central Arkansas, Senior) : 43 points, 7 rebonds face à Stephen F. Austin / 29 points, 5 rebonds, 3 passes face à Northwestern State ;

Marvin Bagley III (Duke, Freshman) : 16 points, 11 rebonds face à Wake Forest / 30 points, 14 rebonds face à #2 Virginia ;

Mo Bamba (Texas, Freshman) : 24 points, 12 rebonds, 3 contres face à Iowa State / 25 points, 15 rebonds, 4 contres face à Ole Miss.

Ranking
1- Villanova
2- Virginia
3- Purdue
4- Kansas
5- Michigan State
6- Arizona
7- Duke
8- Xavier
9- Cincinnati
10- Auburn
11- Texas Tech
12- Tennessee
13- Oklahoma
14- West Virginia
15- Wichita State
16- St. Mary’s
17- Gonzaga
18- Ohio State
19- Rhode Island
20- Kentucky
21- Clemson
22- Florida State
23- Florida
24- Creighton
25- Nevada

Leave a Reply