Fred Hoiberg : « Il faut que l’on retrouve notre esprit de compétition »

Fred Hoiberg : « Il faut que l’on retrouve notre esprit de compétition »

Au début de la saison, les Chicago Bulls étaient plutôt des candidats au first pick qu’aux playoffs. Une bagarre opposant Nikola Mirotic et Bobby Portis faisait même de l’ancienne franchise de Michael Jordan la risée de la NBA en même temps qu’elle envoyait l’Espagnol à l’hôpital. Mais le retour de ce dernier sur le parquet à boosté les jeunes troupes des Bulls qui se sont mises à enchaîner les victoires. Aujourd’hui douzièmes à l’Est, les joueurs de Fred Hoiberg ont dépassé toutes les espérances. Mais cela n’empêche pas le coach d’être très sévère avec ses joueurs. Les quatre défaites d’affilée notamment ne lui ont pas fait plaisir comme il le confiait après le match de dimanche.

« On va faire un putain d’entrainement. Du genre que l’on fait au training camp. Il faut que l’on retrouve notre esprit de compétition et notre volonté de vaincre. » Fred Hoiberg.

Une réaction qui peut sembler disproportionnée, d’autant plus que le roster déjà faible des Bulls est touché par des blessures. Le meneur titulaire et auteur d’une grosse saison Kris Dunn est absent depuis le 17 janvier à cause d’une commotion suite à une très grosse chute contre les Golden State Warriors. Hoiberg en est conscient mais, selon lui, cela n’excuse rien.

« Kris nous manque. Nous sommes une bien meilleure équipe quand nous mettons du rythme dans les matchs et c’est notre meilleur meneur sur ce point-là. Mais nous devons quand même jouer de la bonne manière. Ce deuxième quart-temps… Nous avons été affreux. » Fred Hoiberg.

Pour continuer dans les blessures, l’arrière Zach LaVine a du mal à retrouver du rythme suite à sa rupture des ligaments croisés. Après son 3/17 de vendredi dernier, il a loupé ses neuf premiers shoots pour finir finalement avec 6 petits points, à 2/11 aux tirs.

« Il faut juste que je mette des tirs. C’est frustrant. J’ai beaucoup travaillé là-dessus. Mais j’ai fait pas mal de gamelles et j’ai loupé des layups tout cuits. Il faut que je fasse mieux bien sûr. Je dois être un atout pour l’équipe. J’ai toute la confiance du monde dans mon jeu. Être sur le terrain et louper des tirs, c’est beaucoup mieux que de devoir s’asseoir sur le côté à cause d’une rupture des ligaments croisés. Je préférerais terminer un match à 0/40 que de subir ça à nouveau. » Zach LaVine.

Fred Hoiberg est confiant sur la capacité de son joueur à retrouver son niveau passé.

« L’attaque de Zach va revenir. Il a prouvé qu’il était un bon scoreur (18,9 points de moyenne la saison dernière, ndlr). Il a loupé des tirs qui rentrent normalement. Ce qui est encourageant c’est que sa défense s’améliore. Et c’est un bon shooteur, en plus d’être assez athlétique pour finir près du panier, ce qu’il ne fait pas en ce moment. Mais il va continuer à s’améliorer au niveau du rythme, du timing et de sa condition physique. » Fred Hoiberg.

Mais donner du temps de jeu à LaVine veut aussi dire réduire celui d’un joueur qui a fait une bonne première partie de saison : Denzel Valentine. Après une première saison ratée (5,1 points et 2,6 rebonds de moyenne), l’ancien de Michigan State a progressé cette année pour atteindre 9,9 points et 5,4 rebonds et 3,3 passes décisives de moyenne. Heureusement pour les Bulls, il prend le retour de LaVine avec philosophie.

« Oui, ça craint un peu parce que j’étais titulaire, je jouais bien et un gars revient et me prend mon rôle. Mais c’est un super joueur. Il va nous aider à gagner des matchs, et je vais toujours jouer. Cela me rassure et je vais pouvoir continuer à être agressif. Au final, je suis en NBA, je vis mon rêve et j’ai des minutes. Donc tout va bien. Mon rôle est bien meilleur que l’année dernière. J’étais juste un spot up shooteur. Maintenant, je peux aller au panier, prendre des floaters, des pull-ups, des trois points, faire des plays pour les autres, prendre des rebonds, défendre… C’est mon jeu. » Denzel Valentine. »

Les Bulls affronteront les Blazers jeudi prochain.

Via Chicago Tribune

2 Comments

  1. Dans l'article, il y a un problème : Les Blazers affronteront les Blazers jeudi prochain.

    Ce sont les "Bulls" qui affronteront les Blazers jeudi prochain.

Leave a Reply