Joel Embiid sur son double dunk avec Robert Covington : « Ils auraient dû partager les points »

Joel Embiid sur son double dunk avec Robert Covington : « Ils auraient dû partager les points »

Le match entre les Sixers et les Pelicans cette nuit a été l’objet d’une scène pas tout à fait banale entre Ben Simmons, Robert Covington et Joel Embiid. Sur une contre-attaque, le premier envoie une passe en l’air pour un alley-oop. Problème, les deux derniers sont sous le cercle et s’élèvent pour récupérer la balle. Résultat, les Sixers nous ont gratifié d’un double dunk assez rare sur les parquet NBA.

Ma NBA avec Goran Dragic : « Ce cinq All-Time, je ne veux même pas les coacher, je veux juste les regarder ! »

« C’était après une interception je crois j’étais ouvert je n’ai pas vraiment vu. D’habitude, Covington court à la ligne à trois points donc je pensais que j’étais tout seul. Et j’ai sauté. J’ai senti quelqu’un à côté de moi, j’avais déjà la balle dans les mains. Désolé. On a partagé un dunk, il aurait dû avoir un point et j’aurais dû avoir un point. » Joel Embiid.

Au final, c’est bien le pivot qui s’est vu crédité de deux points. Mais pas de jalousie de la part de Covington qui n’a pas manqué de rire de l’action.

« Ben et moi nous avons échangé un regard, je suppose que ça a été le cas pour Joel aussi. Donc il a juste lancé la balle en l’air et nous avons tous les deux sauté pour l’attraper. Il m’a un peu bougé en l’air et j’ai d’abord essayé de me rattraper moi. Ben était genre : « Est-ce que j’ai deux assists ??? » Embiid lui se demandait si ils allaient nous donner un point chacun. Il était juste content que l’on ait fait une action excitante pour les spectateurs. » Robert Covington.

Leur coach Brett Brown a lui aussi été amusé par ce qu’il s’est passé.

« Vous avez deux gars qui voulaient terminer cette action. Le terrain était ouvert, nous étions en contre-attaque et il y avait deux gars qui couraient en pointant le panier du doigt pour avoir l’alley-oop et quand la balle a été envoyée les deux ont sauté pour l’attraper. C’est marrant. Quand on défend comme on l’a fait, il y a beaucoup de contre-attaques et il y a une plus grande liberté dans ces cas là. J’encourage les gars a être très actif. Pour cette action, on dirait qu’ils se sont amusés après un stop. » Brett Brown.

Via NBC Sports.

Leave a Reply