Donovan Mitchell : « Il est possible que je dorme toute la journée demain »

Donovan Mitchell : « Il est possible que je dorme toute la journée demain »

Avant leur match à Salt Lake City les Spurs comptaient 775 victoires pour 3 défaites après avoir mené de 13 points ou plus dans le 4ème quart-temps d’un match sous l’ère Gregg Popovich. Mais devant 83-70 à 9’29 de la fin lundi soir, l’équipe s’est contre toute attente inclinée 101-99 et son bilan en la matière passe donc à 775 victoires… pour 4 défaites.

« On a eu notre chance. On a mené quasiment toute la seconde mi-temps, on n’a simplement pas réussi à conclure. On a eu quelques mauvaises possessions en attaque qui ont mené à de bonnes opportunités pour eux. Il faut saluer ce qu’ils ont fait. Ils ont puisé pour trouver de l’énergie après avoir joué hier soir. » Pau Gasol via Salt Lake Tribune

En back-to-back après une victoire à Portland dimanche, l’équipe était clairement fatiguée mais a trouvé assez d’énergie pour aller chercher une 10ème victoire d’affilée dans des conditions précaires.

« Les gars faisaient les petits efforts supplémentaires. On a puisé dans nos ressources en défense, on a mis nos tirs, on n’a rien lâché ce soir. » Derrick Favors

Après un 17-4 conclu par Donovan Mitchell à 3-points pour égaliser à 87 partout, la guerre était déclarée. Le rookie a inscrit 8 points dans les dernières 2’54 de la rencontre entre pénétrations, lancers-francs et jump shot dans le périmètre.

« Il est possible que je dorme toute la journée demain. » Donovan Mitchell

Son 9/28 sur la feuille de stats fait tache, mais le 13ème choix de la draft sorti de Louisville a été le patron du money time.

« Je m’en suis voulu un moment. Mais Joe (Ingles, 20 points dont un 3-points pour revenir à 87-84, 7 rebonds et 5 passes)) m’a redonné confiance et ça a été super important. » Donovan Mitchell

Il y a aussi eu les deux grosses séquences défensives d’un autre rookie, Royce O’Neale, 24 ans.

« C’est un des ce matchs que vous avez de la chance de gagner. On a continué à jouer et quand vous le faites, vous vous mettez en position de vous reprendre. C’est ce qui s’est passé ce soir. » Quin Snyder

Pour la première fois depuis le mois de décembre, le Jazz est au-dessus des 50% de victoires, avec un bilan de 29 victoires pour 28 défaites. L’équipe, toujours 10ème à l’Ouest mais plus très loin des Clippers et des Pelicans, n’avait plus gagné autant de matchs d’affilée depuis la saison 2009.

Facebook Comments

Leave a Reply