Steve Kerr a laissé ses joueurs s’auto-coacher contre les Suns !

Steve Kerr a laissé ses joueurs s’auto-coacher contre les Suns !

Steve Kerr n’a même pas attendu que ses joueurs créent un énorme écart pour leur confier les clés lundi soir contre Phoenix. Son équipe menée 13-8 à 6’58 de la fin du 1er quart-temps, il a tendu sa plaquette à Andre Iguodala durant un temps-mort. Ni une ni deux le vétéran s’est emparé du feutre pour expliquer quel système il voulait exécuter, Kerr et ses assistants en spectateurs.

Rapidement et alors que le match s’est transformé en boucherie à partir du 2ème quart-temps, le seul suspense est devenu le suivant : qui dessinera le prochain système lors du prochain temps-mort ? David West a pris la suite d’Iguodala, puis Draymond Green et Stephen Curry, qui a d’ailleurs failli se faire siffler un delay-of-game pour avoir débordé.

Au final, c’est naturellement Green, en costume car blessé (entorse de l’index gauche) qui s’est imposé comme le joueur/coach de la soirée. Sur un temps-mort, West et JaVale McGee se sont improvisés assistants alors qu’en cours de jeu, il n’était pas rare de voir Green annoncer des systèmes debout devant le banc. Une bonne solution pour aider les joueurs à rester motivés et concentrés même contre des adversaires bien inférieurs !

Après la rencontre, Kerr s’est expliqué, réfutant un quelconque manque de respect envers les Suns. C’était une volonté de renouer un peu avec ses joueurs alors que le message ne passait pas très bien ces dernières semaines.

« Je dois coacher mon équipe. J’ai dit à Jay (Triano) après ça que les gens allaient en faire tout un plat. Cela n’a rien à voir avec un manque de respect. C’est lié avec le fait d’atteindre mon équipe. Je ne l’ai pas fait ce dernier mois. Ils en ont marre d’entendre ma voix. J’en ai marre de ma voix. Mon discours ne passait pas et nous avons pensé que c’était la bonne soirée pour tenter quelque chose et agir différemment. J’ai trouvé que les joueurs avaient très bien répondu. J’ai le sentiment que lorsque nous sommes concentrés nous sommes vraiment difficiles à battre et ce soir nous étions concentrés. Ils ont compté les uns sur les autres et n’ont pas eu à entendre ma voix, ils avaient besoin d’une voix différente. » Kerr

 

via Mercury News

Facebook Comments

Leave a Reply