Brad Stevens sur les joueurs/coachs : « On l’a fait à l’entraînement […] Je comprends tout à fait Steve Kerr »

Brad Stevens sur les joueurs/coachs : « On l’a fait à l’entraînement […] Je comprends tout à fait Steve Kerr »

Après son choix de laisser à ses joueurs le soin de gérer les temps-mort à sa place contre Phoenix, Steve Kerr a fait face à deux catégories de personnes : les soutiens et les détracteurs. Comptez Brad Stevens parmi ses soutiens.

« On l’a fait à l’entraînement. On l’a fait plusieurs il y a quelques semaines en donnant la plaquette à Al (Horford) et Gordon (Hayward). Je n’arrive pas à me souvenir si je l’ai déjà fait en match ou pas. On a pas pris autant d’avance que ça au cours de nos matchs (sourire). Mais on parle de ça oui. Je comprends tout à fait pourquoi Steve a fait ça. » Brad Stevens

Lors du fameux entraînement dirigé par Horford et Hayward, aucun des deux ne participait en tant que joueur.

« C’est sympa ce genre d’imprévus, en tout cas pour moi. En plus ça me fait moins de boulot. Plus sérieusement ça permet de voir les choses différemment, avec une perspective différente. Je pense que ce serait plus difficile à faire pour les plus jeunes mais ces gars-là savent ce que les 5 joueurs font sur une action, parce qu’ils savent pourquoi on essaie de la faire.

Quand vous êtes jeunes et que pour la première fois vous devez retenir 25 systèmes ou peu importe, vous pensez simplement à où vous êtes censés être sur le terrain. Pas où tout le monde est censé être, qui est l’appât, qui coupe juste pour couper, qui coupe pour scorer. C’est évidemment différent pour des gars comme Gordon et Al, qui ont vu ça des milliers de fois. » Brad Stevens

Interrogé sur son court passage en tant que coach des Celtics, Horford a surtout salué le travail d’Hayward.

« Je me creusais la tête pour trouver un système. Il fallait qu’on fasse certaines choses et je me disais ‘mais je n’en ai aucune idée’. Le coach est un génie man, il est très intelligent. C’est un vrai challenge. Je ne suis pas très bon là-dedans. Peut-être que si je vois certaines choses pendant le match, je peux dire certaines choses, mais c’est impressionnant. Le coach nous fait confiance. » Al Horford

via Mass Live

Leave a Reply