Goran Dragic balaie ses soi-disant problèmes de cohabitation avec Dwyane Wade, heureux remplaçant pour son retour

Goran Dragic balaie ses soi-disant problèmes de cohabitation avec Dwyane Wade, heureux remplaçant pour son retour

Titulaire pour le Heat aux côtés de Dwyane Wade pendant 1 an et demi suite à son transfert de Phoenix en février 2014, Goran Dragic avait tourné à 14.8 points en 98 matchs de saison régulière aux côtés de la légende de la franchise floridienne.

Soit sa plus petite moyenne en 6 saisons NBA. Pour le Slovène, cela s’explique non pas par un problème de cohabitation avec Wade mais parce que cela lui a pris du temps d’apprendre à jouer avec ses nouveaux coéquipiers à son arrivée à Miami.

« Les gens ont mal compris ça. Ils ont dit que moi et D-Wade ne co-existions pas ou quelque chose comme ça. Vous savez quand vous arrivez dans une nouvelle équipe c’est difficile de trouver votre place. On avait Chris Bosh, D-Wade, Joe Johnson, Luol Deng. Beaucoup de bons joueurs, il me fallait juste du temps pour m’ajuster et trouver ma place dans le système. En 2015-16 on a montré qu’on pouvait jouer ensemble (Miami avait été jusqu’en demi-finale de conférence Est sans Bosh).

Ça n’a jamais été une inquiétude pour moi, peut-être pour vous qui êtes en dehors du vestiaire. J’avais une super relation avec lui. Il m’a beaucoup aidé. Je l’ai toujours dit. Je suis heureux de l’avoir ici. » Goran Dragic

Depuis son retour en tout cas, Erik Spoelstra préfère utiliser Wade en back-up de Dragic. Un rôle qui convient au triple champion.

« Ça n’a vraiment aucune importance pour moi. Tout ce qui m’intéresse c’est d’aider cette équipe à être une meilleure équipe et gagner. J’essaie de me familiariser avec tout. J’ai déjà mené le jeu, donc que j’ai le ballon en main pour créer pour les autres ou que je sois loin du ballon pour scorer et être un playmaker, j’y suis habitué et je suis capable de faire les deux.

via Palm Beach Post

Facebook Comments

Leave a Reply