Tony Parker : « On ne va pas laisser tomber »

Tony Parker : « On ne va pas laisser tomber »

Sans LaMarcus Aldridge, Rudy Gay et Kawhi Leonard, les Spurs d’un énorme Joffrey Lauvergne (26 points à 12/15 et 11 rebonds en 23 petites minutes) ont tenu 3 quarts-temps hier à Denver avant de craquer dans les 12 dernières minutes. À la fin du match et comme le rapporte le San Antonio Express News, le buzzer a ressemblé à la sonnerie du dernier jour d’école avant les vacances. Si une équipe va bien profiter de la pause du All-Star weekend, c’est bien San Antonio.

« Ça c’est sûr. On va utiliser le break pour retrouver un peu d’énergie et essayer de faire un run. Il va falloir qu’on se mette en rythme. » Tony Parker (17 points hier, record en saison)

« C’est un repos bienvenu, c’est certain. » Pau Gasol

Lundi, l’équipe pourtant décimée avait failli battre Utah (à l’époque sur 9 victoires consécutives) sur son parquet, menant de jusqu’à 13 points avant de s’incliner 101-99. Mardi, c’est après un 19-8 encaissé dans le dernier quart qu’elle s’est inclinée de 8 points.

« On a joué dur. On a fait des erreurs en fin de match mais c’était un bon match. » Gregg Popovich

Et puisque les blessures ne veulent pas les lâcher cette saison, c’est Manu Ginobili qui, souffrant du pied droit, a dû définitivement quitté le match dans le 3ème quart-temps. Les radios passées par le joueur dans la foulée sont rassurantes mais une IRM est prévue aujourd’hui pour rassurer tout le monde.

« Il a senti quelque chose dans le bas du pied et il n’a voulu prendre aucun risque. » Gregg Popovich

Des Spurs qui perdent 5 matchs sur 6 rencontres en février avant le All-Star Game, c’est rare. Bon, l’équipe peut tout de même encore perdre 8 matchs après le break et quand même signer une 18ème saison consécutive à au moins 50 victoires. Mais le calendrier à venir n’est pas cadeau, avec 18 de leurs 23 derniers matchs contre des équipes aux bilans de plus de 50%.

« Au moins on n’a pas de rupture de tendon d’Achille avant les playoffs (référence à Kobe Bryant en avril 2013 avant un sweep face aux Spurs au 1er tour avec les Lakers, ndlr). Cette équipe a le talent et l’expérience pour être très, très difficile à battre par qui que ce soit si nous sommes en bonne santé et prêts à jouer. » Pau Gasol

« On va se battre. On va essayer de se donner une chance de gagner ces matchs. Pour le moment, les choses ne vont pas dans notre sens. On ne va pas laisser tomber. On va continuer à se battre.

Début du combat le 23 février, encore au Pepsi Center.

Facebook Comments

Leave a Reply