Buddy Hield : « Je ne sais pas quel va être mon rôle »

Buddy Hield : « Je ne sais pas quel va être mon rôle »

Des trois joueurs récupérés lors du transfert de DeMarcus Cousins l’année dernière, seul Buddy Hield avait de l’importance aux yeux des Kings.

« Je m’apprêtais à sortir en fait, j’ai eu une alerte sur mon téléphone et j’ai vu que j’étais transféré à Sacramento. C’était l’un de ces deals que personne n’avait vu venir. Vous avez toute votre famille tranquille à la maison et bang, voilà ce que arrive. » Buddy Hield

Le propriétaire de la franchise, Vivek Ranadive, voit même en lui un potentiel futur Steph Curry. Interrogé sur cette déclaration durant le All-Star Weekend, Hield a préféré gentiment en rire.

« Franchement mec, vraiment ? Cette question ? » Buddy Hield

La pression d’être LE joueur contre qui Sacramento a échangé Cousins en revanche, le Bahaméen l’accepte aisément.

« Aucune pression. J’adore ça. C’est mon métier. Vous voulez être un gros joueur, il faut assumer les responsabilités qui vont avec. Je n’en suis pas encore là où je veux être, mais cette année ou l’année suivante je l’espère. » Buddy Hield

Élu dans le All-Rookie First Team après avoir tourné à 15.1 points par match en 29.1 minutes et 25 matchs disputés après le trade, il a ensuite connu 12 mois suivants plus compliqués. Cette saison, il ne joue plus que 23.7 minutes par match pour 12.5 points. Malgré un excellent pourcentage à 3-points (le 14ème meilleur de la ligue) avec 42.5%.

« Je ne sais pas quel va être mon rôle. Tout est irrégulier actuellement, ça va, ça vient. En 17 minutes en sortie de banc, c’est difficile de trouver son rythme, sans connaître son rôle. » Buddy Hield

Alors que Vlade Divac (GM) a déclaré qu’il était « injuste » de placer toute la pression du trade de Cousins sur les épaules d’Hield, son équipe déborde de jeunes joueurs (le départ de Cousins a renforcé la capacité des Kings à atterrir dans la lottery pour sélectionner De’Aaron Fox) entre Fox (5ème choix), Justin Jackson (15ème choix), Harry Giles (20ème choix) et Frank Mason III (34ème choix).

« On essaie de laisser ces gars jouer, de les laisser nous montrer ce qu’ils peuvent faire, et ça nous convient. » Vlade Divac

Leave a Reply