Terry Stotts : « Damian Lillard a été énorme, il a montré son leadership et son talent

Terry Stotts : « Damian Lillard a été énorme, il a montré son leadership et son talent

Après une très belle victoire face au Jazz, les Blazers enchaînaient face à une des pires équipes de la ligue, les Suns. La soirée n’a pas été aussi simple qu’on aurait pu l’imaginer, bien au contraire ! A 7’30 de la fin, Portland, en grande difficulté au niveau de l’adresse, était mené de 15 points ! Mais Damian Lillard a sorti le grand jeu et réalisé « une de ses plus grosses performances » de la saison avec 15 points dans les dernières 7’30, pour un total de 40.

« Evidemment Damian a été énorme, il a montré son leadership et son talent. Nous avons surmonté une horrible performance au shoot durant la majorité de la soirée, et nous avons trouvé un moyen de l’emporter. » Terry Stotts

Le meneur de jeu a scoré 19 points dans le dernier quart et a été clutch dans la dernière minute. Il a égalisé à 28 secondes de la fin et Portland a récupéré le ballon sur une violation des 5 secondes de Troy Daniels.

« Nous savions qu’ils n’avaient plus de temps mort. Donc nous avons tenté le coup et bien lu le jeu pour ne pas lui donner d’opportunité de passe. » Terry Stotts

« Nous n’avions plus de temps mort. Je n’ai vu personne ouvert. Si j’avais pu remettre le ballon en jeu je l’aurais fait. J’ai déjà été dans cette position à de nombreuses reprises, mais c’est compliqué lorsque vous n’avez plus de temps mort. Vous tirez les leçons pour progresser. » Daniel

Portland a obtenu la dernière possession avec 20.6 secondes à jouer et Damian Lillard avait deux objectifs, bien sûr marquer, mais aussi ne pas laisser de temps derrière à Phoenix pour un dernier shoot.

« Je savais qu’il (Elfrid Payton) allait me mettre la pression. Il restait 20 secondes et je voulais juste m’assurer de prendre le dernier shoot. J’ai essayé de faire venir CJ (McCollum) pour qu’il me pose un écran pour voir s’ils changeaient en défense, et pour me donner un peu d’espace. Je voulais vraiment laisser défiler le chrono, garder mon défenseur près du milieu du terrain, de façon à écarter le jeu et à pouvoir attaquer le cercle. Je suis allé me mettre de l’autre côté du terrain, j’ai jeté un coup d’œil rapide au chrono et j’ai vu qu’il restait 6 secondes et il fallait que j’attaque le cercle. Je savais que j’allais avoir le dernier tir. Mais j’ai vu Devin Booker lâcher son gars et venir en aide. Mais l’intérieur n’est pas venu, donc je savais que si je pouvais déborder Booker et aller au cercle, j’avais une bonne chance de pouvoir finir. Il a sauté plus tôt que je le pensais, et j’ai pu en quelque sorte flotter jusqu’au cercle et conclure. » Lillard

Ce succès était important pour Portland, qui pointe en 5ème position à seulement 1.5 match de la 3ème avec 34 victoires et 26 défaites.

Via ESPN

 

Leave a Reply