One week in College Basketball : le FBI en remet une couche, Arizona dans la tourmente, Kansas rentre dans l’histoire

One week in College Basketball : le FBI en remet une couche, Arizona dans la tourmente, Kansas rentre dans l’histoire

Cette année en partenariat avec la référence française sur le College Basketball, le site Midnight on Campusnous vous parlons NCAA une fois par semaine avec un point sur ce qu’il ne fallait pas manquer de l’actu des des derniers jours.

Pour vous tenir au courant quotidiennement de toute l’actu, suivez  Midnight on Campus sur les réseaux sociaux :

Retour sur les faits marquants de la semaine (Du 19 au 25 février)

Alors que nous entrons dans le sprint final avec la dernière semaine de la saison régulière qui commence, cette 3ème semaine de février fut assez… Chaotique. Des nouveaux rebondissements concernant l’affaire du FBI ont volé la vedette sur cette fin de semaine et on parle plus de ça que de ce qui se passe sur les parquets universitaires. Une fâcheuse habitude cette saison…

Pour résumer assez brièvement les nouveaux éléments de l’enquête du FBI, une vingtaine d’universités sont mises en cause, et pas moins de 25 joueurs. Que ce soit du joueur qui est encore en College Basketball mais aussi des joueurs qui évoluent actuellement en NBA. Le gros coup de massue est surtout pour Arizona, avec son Head Coach, Sean Miller, qui aurait payé 100.000 dollars pour sécuriser la venue de DeAndre Ayton. Miller n’était pas sur le banc de son équipe ce samedi et on parle d’un licenciement, mais qui va coûter très chèr à l’université (16.5 millions à peu près pour racheter son contrat…). De plus, cette annonce a eu des répercussions, avec Shareef O’Neal qui a décidé de rouvrir son processus de recrutement ! Arizona est en pleine tourmente, surtout depuis le contrôle positif (pour la 2ème fois) de son leader, Allonzo Trier, qui est inéligible pour une durée indéterminée…

Si vous voulez connaître chaque détail de l’affaire en cours, on vous redirige vers notre article, qui résume assez bien la situation.

Parlons maintenant de ce qui importe le plus, le jeu ! On a commencé la semaine assez tranquillement, avec une humiliation de #8 Kansas sur Oklahoma. Une victoire des Jayhawks sur le score de 104 à 74, avec un Trae Young à l’agonie qui sort son pire match de la saison… On repart sur les mêmes bases concernant mardi, avec la victoire facile de #2 Michigan State sur Illinois (81-61), de #16 Ohio State face à une pâle équipe de Rutgers (79-52). #18 Rhode Island a eu très chaud face à La Salle, qui après un comeback tonitruant, arrache la prolongation. Mais l’expérience d’URI permet de ne pas flancher dans le money time et les Rams s’imposent sur le score de 95 à 93. Enfin, la surprise de la semaine dernière, Baylor, a connu une panne sèche en première période face à #21 West Virginia (40 à 18). Malgré un réveil au retour des vestiaires, les Bears s’inclinent logiquement (70-61).

On entre enfin dans le vif du sujet sur la soirée de mercredi. Des doubles-headers de folie au programme, avec deux upsets à la clé. Le premier est assez étonnant, celui de #6 Texas Tech, qui s’incline face à Oklahoma State (79-71), qui nous refait le coup de sortir un upset dans le plus grand des calmes. Avec son leader Keenan Evans qui n’est pas de retour à 100%, TTU perd un buy-game mais pas d’inquiétude toutefois. Le deuxième, c’est l’énigmatique équipe de Virginia Tech, qui obtient une victoire de référence qui risque de faire la différence lors du Selection Sunday. VT upset #15 Clemson sur le score de 65 à 58 et se repositionne pour une place à la March Madness !

Aucune autre surprise sur cette soirée de mercredi. Cela déroule pour #3 Villanova (+31 face à DePaul), #5 Duke (+26 face à Louisville), #20 Nevada (+13 face à San Jose State). Ce fut plus délicat pour #4 Xavier, qui était mené à la pause face à Georgetown, mais qui s’impose à l’expérience (89-77). Idem concernant #10 North Carolina face à Syracuse (78-74), #13 Wichita State face à Tulane (93-86) ou encore #19 Tennessee face à Florida (62-57).

Jeudi soir fut plutôt calme pour une fois cette saison. On a pu voir Killian Tille encore en verve avec son équipe de #9 Gonzaga face à San Diego. Le Français termine avec 17 points et 6 rebonds en 33 minutes de jeu, dans la victoire des Zags (77-72). Le rival de Gonzaga, #22 Saint Mary’s, s’impose sans forcer face à Pepperdine (75-61). Le soir de l’annonce de la suspension de son leader Allonzo Trier, #14 Arizona a évité l’upset de peu face à Oregon State, après prolongation (75-65). Merci DeAndre Ayton, avec un double-double (19 points, 12 rebonds). Petit moment d’histoire à Illinois, où Carsen Edwards, le joueur de #9 Purdue, a inscrit 40 points, soit le record de sa fac. Victoire des Boilermakers sur le score serré de 93 à 86.

Puis, nous avons eu un double-header spécial AAC conférence. #11 Cincinnati, l’un des deux leaders (avec Wichita State) s’impose sans trop trembler face à une très faible équipe d’UConn (77-52). Mais la course à trois pour le titre de conférence ne sera plus qu’une course à deux ! En effet, #23 Houston s’est fait surprendre par une étonnante équipe de Memphis (91-85) et dit quasiment adieu au titre. Cela nous promet quand même un tournoi de conférence très costaud.

Vendredi, nous avons pu assister au meilleur match de la semaine, un Indiana face à #16 Ohio State. Deux prolongations, 16 changements de leader au tableau d’affichage, 14 égalités… Et au final, sur le parquet des Hoosiers, OSU s’en sort bien et s’impose sur le score de 80 à 78. Une victoire qui fait du bien, chez un adversaire toujours difficile à battre sur son parquet. #18 Rhode Island, grâce à sa large victoire face à Dayton (81-56), remporte la saison régulière au sein de l’Atlantic 10, premier titre de l’histoire du programme (titre non-partagé). 17 victoires sur les 18 dernières rencontres, 15 victoires consécutives, URI marche sur la concurrence et arrivera à la March Madness avec le plein de confiance.

Le vendredi, c’est Ivy League ! Soirée un peu spéciale car deux matchs en deux jours, dont le samedi, le choc entre le 1er, Penn et le 2ème, Harvard. Sur ce vendredi, aucune surprise, les deux programmes ont gagné, non sans mal, pour se faire une petite finale le lendemain. Le petit spoiler : Penn a battu Harvard sur le score de 74 à 71 et possède donc une victoire d’avance face à son adversaire direct alors qu’il reste deux matchs de saison régulière. Pour rappel, pas de tournoi de conférence, le leader à l’issue de la saison se qualifie pour la March Madness !

La soirée de samedi nous offrait un programme très alléchant, avec notamment des confrontations directes entre leaders de conférence. On commence par #8 Kansas qui s’impose face à son dauphin au sein de la Big 12, #6 Texas Tech. Un succès qui sécurise à minima un partage du titre de saison régulière, les Jayhawks possédant deux victoires d’avance sur leur adversaire du soir et sur West Virginia, à deux matchs de la fin de saison régulière. En parlant de WVU, le programme s’impose facilement face à Iowa State (85-70) grâce notamment à un début de deuxième acte très solide.

Puis, on passe directement dans la conférence SEC. Le leader #12 Auburn chute à Florida (72-66) et voit revenir #19 Tennessee sur ses talons (victoire des Vols face à Ole Miss sur le score de 73 à 65). Nous avions ensuite un groupe de 6 équipes possédant le même bilan, avec notamment une confrontation directe entre Kentucky et Missouri. Malgré le possible retour de sa star Michael Porter Jr (qui n’a pas joué), Mizzou s’effondre face à Kentucky (87-66) qui reste sur une série de trois victoires consécutives, avec un Kevin Knox au niveau attendu (21 points sans trop forcer). Mississippi State, des frères Weatherspoon, continue de viser une qualification à la March Madness avec un nouveau succès, après prolongation, face à South Carolina (72-68). Ils ne sont plus que 4 à avoir le même bilan à la 3ème place : Kentucky, Mississippi State et Arkansas. Cela nous promet une semaine dantesque et un tournoi de conférence de très haut niveau !

#1 Virginia a humilié Pittsburgh (66 à 37) avec un 30 à 7 lors de la première période. Oui, c’était le score après 20 minutes de jeu ! Marvin Bagley a effectué son retour avec Duke mais c’est son coéquipier Wendell Carter Jr qui lui a volé la vedette, avec 16 points, 10 rebonds et 4 passes plus la victoire face à Syracuse dans un match sans trop de pression (60-44). #9 Gonzaga et #22 Saint Mary’s continuent leur chassé-croisé, avec deux victoires pour les deux programmes sans trop forcer. Fraîchement promu dans le Top 25 pour la première fois de son histoire, #24 Middle Tennessee s’assure au moins un partage du titre de la C-USA avec une victoire nette sur UAB (79-54. 40 à 19 à la pause…). #17 Michigan continue son petit bonhomme de chemin en passant l’obstacle Maryland sans trop de difficulté (85-61).

Passons maintenant aux deux surprises de la nuit. La première, c’est #3 Villanova qui s’incline face à Creighton (89-83) après prolongation. Un comeback tonitruant en fin de match pour les Blue Jays, qui arrachent la prolongation. Un Marcus Foster si facile avec 28 points au compteur… Creighton sera sauf cataclysme à la March Madness cette saison !

La deuxième surprise, c’est #14 Arizona qui s’incline, là-aussi après prolongation, face à Oregon. Petite surprise car on sait qu’Allonzo Trier n’est pas là mais Sean Miller, le Head Coach, n’était pas présent non plus suite à l’affaire du FBI. On parlera un peu plus bas du cas Arizona…

Enfin, la soirée de dimanche fut plutôt tranquille, avec #2 Michigan State qui a été poussif mais qui s’impose face à Wisconsin (68-63) grâce à un Cassius Winston à 20 points (6/6 à trois points). Michigan State remporte donc la Big Ten, une première depuis 2009. #9 Purdue n’a fait qu’une bouchée de Minnesota (84-60), tout comme NC State face à #25 Florida State (92-72) ou encore #23 Houston face à East Carolina (108 à 58…. 62 à 13 à la pause !). Ce fut un peu plus dur pour #11 Cincinnati face à Tulsa (+8) et #20 Nevada contre Colorado State (+9) mais la victoire est présente.

Mais ce dimanche, on a surtout vu un très beau geste du côté d’Iowa. Jordan Bohannon était sur le point de battre le record du nombre de lancers francs inscrits consécutivement… Mais l’a volontairement loupé pour que le record de Chris Street, datant de 1993, reste intact. Pour information, Chris Street est décédé 3 jours après avoir établi le record. Un grand respect à Jordan.

Le retour de Michael Porter Jr (Missouri) redistribue les cartes dans la SEC

Surprise de la semaine : Creighton Bluejays (20 victoires – 9 défaites, 9 victoires – 7 défaites au sein de la Big East).

Creighton a fait son apparition à plusieurs reprises sur la première partie de saison dans l’Ap Top 25. Mais avec le début des matchs de conférence, les Bluejays sont sur courant alternatif. Il faut dire que la Big East est une conférence très dense, capable d’envoyer pas moins de 5 équipes à la March Madness sans trop forcer.

Dans cette adversité, Creighton a eu du mal à enchaîner les bonnes performances. Avant d’affronter samedi le patron #3 Villanova, le programme était sur une série de trois défaites en quatre matchs. Mais on le sait, Creighton est taillé (comme Seton Hall) pour battre les cadors. La défaite d’un petit point face à #5 Xavier en atteste. Mais les coéquipiers de Marcus Foster avaient en travers la gorge la fessée reçue à Villanova il y a de cela quelques jours. Un -20 sec, qui a fait douter l’équipe.

Mais à domicile, c’est une autre histoire. La 6ème meilleure attaque du pays a été très efficace et prend sa revanche sur Villanova. Cette victoire est historique puisque c’est la première fois que Creighton bat un adversaire aussi haut dans le Top 25.

Du cœur, de l’envie, un duo Marcus Foster / Khyri Thomas au sommet de sa forme, avec ce dernier qui est toujours aussi adroit à longue distance quand il joue dans sa salle, et cela nous fait un joli petit upset. Cette victoire replace idéalement les Bluejays en vue du tournoi de la Big East, avec en ligne de mire, une qualification à la March Madness.

« A la recherche de Cendrillon » : dernier arrêt pour monter dans le bandwagon de Middle Tennessee

Equipe top de la semaine : Kansas Wildcats (23 victoires – 6 défaites, 12 victoires – 4 défaites au sein de la Big 12).

On tape souvent (à raison) sur Kansas cette saison. Oui, le niveau de jeu est assez faible si l’on compare aux années précédentes. Oui, la profondeur de banc est inexistante. Oui, l’utilisation des intérieurs est sporadique. Oui, mais Kansas est au rendez-vous quand il le faut et la victoire samedi face à son dauphin Texas Tech prouve que malgré toutes les interrogations qui planent sur le programme, il va falloir compter sur eux dans la course au titre national.

Après le petit trou d’air fin janvier, avec deux défaites en trois matchs, le programme reste sur une série de quatre succès de rang, face à Iowa State, #20 West Virginia, Oklahoma et #6 Texas Tech. Outre cette bonne série, c’est le niveau de jeu qui est de retour, avec une équipe qui passe enfin le palier qu’il faut pour être prêt pour la grande danse. Devonte Graham est un joueur tellement important pour Kansas et il ne cesse de répondre présent. Malgré tout, on pose une réserve sur KU pour les faits précédemment cités.

Mais Kansas, c’est 14 titres de la Big 12 consécutif, un record. Cela force le respect.

La descente aux enfers continue pour Oklahoma 

Equipe flop de la semaine : Arizona Wildcats (22 victoires – 7 défaites, 12 victoires – 4 défaites au sein de la Pac-12).

Forcément, Arizona se retrouve dans l’équipe flop de la semaine, que ce soit à cause de sa défaite face à Oregon mais surtout à cause de l’affaire du FBI.

Le fait de ne plus avoir son leader et meilleur marqueur Allonzo Trier pour une durée indéterminée à cause de son contrôle positif est un énorme coup dur pour le programme. Avec la découverte de nouveaux faits, Sean Miller n’était pas sur le banc avec son équipe samedi et c’est assez normal. Le problème, c’est qu’il doit partir (sur le plateau d’ESPN, cela parle même d’une fin de carrière) mais Arizona doit lui verser plus de 16 millions car son contrat court jusqu’en 2022.

Le programme est sous les feux des projecteurs mais pas de la manière dont il le souhaite. On voit mal les Wildcats faire quelque chose à la March Madness, malgré un DeAndre Ayton (qui affirme ne pas être au courant de son « achat » par Sean Miller), fait tout ce qu’il peut pour maintenir à flot l’équipe. Mais samedi face à une équipe d’Oregon jouant small ball, l’intérieur a effectué une première période très bonne, avec 17 points et 11 rebonds à la pause. Mais il n’a pas été influent sur les dix dernières minutes du match, ni même en prolongation… Aucun tir dans les cinq dernières minutes, son premier en prolongation à… 15 secondes de la fin.

Il y a une sorte de ras-le-bol général qui émerge lorsque l’on parle d’Arizona depuis quelques jours. On ne voit pas comment le programme peut se relever sur le long terme… En tout cas, cela risque de coûter très chèr, sachant que Shareef O’Neal (le fiston de vous savez qui, prospect 4*) a décidé de rouvrir son processus de recrutement et ne jouera pas pour Arizona.

Plus de 20 universités et 25 joueurs nommés dans l’enquête de corruption… Et 100.000 dollars payés par Sean Miller (Arizona) !

5 Majeur

  • R.J Cole (Freshman, Howard) : 24 points, 4 rebonds, 3 passes face à NC Central / 25 points, 8 passes face à Delaware State ;
  • Elijah Brown (Junior, Oregon) : 19 points et 7 rebonds face à Arizona State / 30 points face à #14 Arizona ;
  • Kendrick Nunn (Senior / Oakland) : 39 points, 6 rebonds face à Green Bay / 37 points, 4 rebonds et 4 passes face à Milwaukee ;
  • Markis McDuffie (Junior, Wichita State) : 15 points, 4 rebonds face à Tulane / 26 points face à SMU (en 25 minutes) ;
  • DeAndre Ayton (Freshman, Arizona) : 19 points, 12 rebonds, 4 passes et 3 contres face à Oregon State / 18 points, 18 rebonds et 4 contres face à Oregon.

Ranking

1- Virginia
2- Michigan State
3- Duke
4- Kansas
5- Xavier
6- Purdue
7- Cincinnati
8- Gonzaga
9- Texas Tech
10- Villanova
11- Wichita State
12- North Carolina
13- Kentucky
14- West Virginia
15- Rhode Island
16- Auburn
17- Tennessee
18- Clemson
19- Michigan
20- Nevada
21- TCU
22- Saint Mary’s
23- TCU
24- Butler
25- Arizona

 

Pour en savoir plus rendez-vous sur Midnight on Campuset on vous conseille ces articles :

 

Leave a Reply