Comment les Blazers ont intégré le top 10 des défenses NBA

Comment les Blazers ont intégré le top 10 des défenses NBA

C’est passé un peu à la trappe cette saison, mais la défense de Portland a bien progressé cette année. Placée dans les 10 dernières de la ligue sur les 2 saisons précédentes, la voilà 10ème en 2017-18, avec 104.6 points encaissés pour 100 possessions, soit 3.6 de plus seulement que la défense n°1, Boston. Et ce n’est pas arrivé comme par miracle.

Fatigués de voir leur équipe finir dans le bas du classement, C.J. McCollum et Damian Lillard se sont remonté les manches en juin et en juillet dernier. Avant de continuer le travail dans la salle vidéo de l’équipe.

« On a beaucoup travaillé avec le staff physique, avec nos assistants coachs pour analyser les matchs, trouver de meilleurs angles, des façons de mieux se déplacer à travers les écrans. Mais je pense que mieux comprendre l’attaque vous aide aussi à être dans de meilleures positions en défense, à comprendre les systèmes, les tendances de certains joueurs, ça vous permet de devenir un meilleur défenseur. En NBA les gars sont bons et vont scorer, il faut seulement essayer de leur compliquer la tâche le plus possible. » C.J. McCollum

Ma NBA avec Jason Terry : « Ils ont halluciné quand j’ai dit au tatoueur de me mettre le trophée »

En termes de defensive efficiency (points encaissés pour 100 possessions), McCollum a progressé de 2.2 points cette saison. Ses adversaires directs shootent à 41.2%, soit plus d’1% de moins par rapport à 2016-17. Le fait que Portland n’ait pas changé de coach (Terry Stotts) depuis 2012 aide aussi forcément.

« On a les mêmes gars, le même staff, les mêmes systèmes, la même approche, c’est simplement que nos entraînements sont un peu différents en termes de concepts et par rapport à ce qu’on essaie d’accomplir au cours de la saison. Bien sûr on va encaisser des points ici et là, mais on a été plutôt réguliers depuis le début de la saison.

Cette progression en défense elle vient de l’expérience, des gros matchs, dans certains environnements. On a joué les Warriors quelque chose comme 16 fois ces 2 dernières années, donc après vous commencez à comprendre leurs tendances. Vous savez ce que les gars aiment faire, les systèmes qu’ils font après les temps-morts, etc. » C.J. McCollum

Généralement excellente en retour de All-Star break, l’équipe (actuellement 6ème avec 34 victoires pour 26 défaites) le confirme pour le moment avec 2 victoires depuis la reprise et une série de 3 victoires (Golden State, Utah et Phoenix) en cours.

« On approche chaque match comme s’il était déterminant, on doit être performants à tous les matchs, ne pas perdre à la maison, ne pas perdre contre des équipes sous les 50% de victoires. Une mauvaise semaine peut vous faire tomber à la 10ème, 11ème place. Une bonne semaine peut vous faire monter à la 4ème, 5ème place. » C.J. McCollum

Des progrès en défense oui, mais attention à l’attaque, qui classée 11ème la saison dernière en termes de points marqués pour 100 possessions (107.8), a aujourd’hui glissé en 16ème position (105.3).

via NBC Sports

Leave a Reply