Les Warriors ne regrettent pas de ne pas être allés à la Maison Blanche

Les Warriors ne regrettent pas de ne pas être allés à la Maison Blanche

Après un feuilleton qui aura animé une bonne partie de l’été, les champions en titre des Golden State Warriors ont finalement été privés de visite à la Maison Blanche par Donald Trump. Une « punition » qui ne les touche pas vraiment.

« Nous n’avons aucun regret de ne pas aller à la Maison Blanche. » Kevin Durant.

À la place, les coéquipiers de Stephen Curry ont choisi de passer une journée au musée de l’Histoire et la Culture Afro-Américaine et d’y emmener par la même occasion une cinquantaine d’étudiants.

« Nous voulions faire quelque chose qui aurait de l’impact et que nous serions heureux de partager. Nous avions le sentiment que c’était important pour les jeunes d’avoir l’opportunité de visiter ce musée. » David West.

« Les sourires des enfants ont illuminé la pièce et nos gars ont compris à quel point ils avaient un impact sur ces jeunes. C’est un rappel de la puissance que peut avoir le sport pour initier des changements, et pas seulement au travers du sourire des gamins mais aussi grâce aux pièces présentes dans le musée. L’expérience était géniale.  » Steve Kerr.

Avec cette visite, les joueurs de la Baie ont également voulu faire passer un message.

« La haine qu’affiche les institutions du pays pour diviser les gens les a au contraire rassemblés. Je pense que nous avons fait notre boulot en transmettant le bon message. J’ai remarqué au cours des huit ou dix derniers mois que les gars en NBA se rendent compte de la force que peut avoir leur parole, se soutiennent et diffusent l’amour et la positivité. C’est une bonne chose et je pense que nous avions tous le même objectif. » Stephen Curry.

Et cette unité qu’affiche la NBA face à Donald Trump rend très fier Steve Kerr.

« Je suis fier de nos gars et de la NBA. Fier de faire partie de cette ligue parce qu’il y a beaucoup de gars dans chaque équipe qui essaient de faire des choses positives. Ils comprennent l’impact qu’ils ont sur les communautés. » Steve Kerr.

Via Mercury News

Leave a Reply