Malgré la situation des Spurs, Gregg Popovich va continuer de donner la priorité aux jeunes, même dans le money time

Malgré la situation des Spurs, Gregg Popovich va continuer de donner la priorité aux jeunes, même dans le money time

Les Spurs sont dans une situation compliquée cette année. Ils viennent d’enchaîner 11 défaites sur les 14 derniers matchs et sont maintenant dixièmes de la conférence Ouest. Les hommes de Gregg Popovich ont une excuse pour expliquer leurs mauvaises performances : ils n’ont pas été épargnés par les blessures cette saison. Entre Kawhi Leonard, LaMarcus Aldridge, Rudy Gay et Tony Parker, les cadres des Spurs ont manqué beaucoup de matchs. Mais même quand ils sont en bonne santé, le technicien texan préfère s’appuyer sur des jeunes pour qu’ils progressent au maximum. Ainsi, Parker a perdu sa place de titulaire au profit de Dejounte Murray (21 ans). Le jeune meneur qui effectue une saison intéressante (10,8 points, 6,8 rebonds et 3,9 passes depuis son passage en tant que titulaire), finit donc les matchs, même si parfois Gregg Popovich confie qu’il est tenté de remettre des vétérans sur le terrain quand le match est en train de se jouer. Malgré les difficultés de son équipe, il va continuer d’opter pour cette option, comme il l’avait fait face aux Warriors la semaine passée alors que Tony Parker et Rudy Gay étaient excellents.

« Nous avons essayé de définir si c’était mieux de mettre Tony ou Dejounte sur le terrain pour finir les matchs. Tony a plus d’expérience et va surement mieux gérer mais on ne peut pas tout avoir. Et si on veut que les jeunes gagnent de l’expérience eux aussi, il faut qu’ils jouent. Et c’est ce que Murray fait. Il apprend vite. » Gregg Popovich.

Dans l’ensemble, Popovich est content du travail effectué par l’ensemble de ses jeunes joueurs.

« Je suis vraiment fier d’eux, heureux pour eux. Ils ont beaucoup de minutes et ça les aide à devenir de meilleurs joueurs. L’expérience qu’ils gagnent sur le terrain est très importante. Ils peuvent s’entrainer toute la journée, ils progresseront moins qu’en étant dans ce genre de situation. » Gregg Popovich.

Les Spurs n’ont pas manqué les playoffs depuis 1996/1997 mais cette série pourrait bien prendre fin cette année étant donné le calendrier compliqué de la franchise texane jusqu’à la fin de la saison.

Via San Antonio Express News.

Leave a Reply