Russell Westbrook : « Je ne me suis jamais imaginé jouer en NBA »

Russell Westbrook : « Je ne me suis jamais imaginé jouer en NBA »

C’est sur un rebond défensif en fin de 4ème quart-temps que Russell Westbrook a fait un pas de plus dans l’histoire. En bouclant son 100ème triple-double en carrière avec 32 points, 12 rebonds et 12 passes. Chose que seuls 3 joueurs avant lui avaient réussi jusque-là : Oscar Robertson (181), Magic Johnson (138) et Jason Kidd (107).

« C’est une bénédiction incroyable. Je remercie l’homme en haut pour me permettre de pratiquer le jeu que j’aime tous les soirs, je ne le prends jamais pour acquis. Au-dessus, ce sont des Hall of Famers. Je suis simplement content de faire partie de ce groupe de gars. » Russell Westbrook

Parmi eux, il est le 3ème plus rapide, puisqu’il a atteint les 100 triple-doubles en 736 matchs NBA. Robertson est loin devant avec seulement 277 matchs, devant Johnson et ses 656 rencontres. Le genre d’exploit qui fait que même à l’extérieur (Atlanta hier), les fans vous applaudissent.

« C’est toujours fou, non seulement que les fans vous encouragent à l’extérieur, mais de voir des enfants avec mon maillot. Parce que je ne me suis jamais imaginé jouer en NBA. Donc de voir ça à chaque fois c’est incroyable pour moi, et je ne le prends jamais pour acquis. » Russell Westbrook

Excellent élève au lycée, Westbrook avait reçu une offre de bourse académique partielle de la part de la prestigieuse université de Stanford avant de rejoindre UCLA suite au départ de Jordan Farmar en NBA. Courtisé par Creighton et San Diego State avant cela, il a néanmoins déclaré qu’il ne serait sans doute pas allé à Stanford pour des raisons financières.

MVP la saison dernière après avoir battu un record qu’on a cru inatteignable pendant des années (42 triple-doubles, une saison en triple-double de moyenne, première depuis Oscar Robertson), Westbrook en est à 23 cette saison. En carrière, il en compte désormais 23 de plus que LeBron James, joueur actif le plus proche de lui, et également plus que 23 des 29 autres franchises de la ligue !

« C’est spécial d’assister à ça. Il faut avoir un certain niveau de concentration et d’intensité pour réaliser ça. Je pense que c’est quelque chose qu’on devrait tous apprécier. » Carmelo Anthony

Steven Adams absent car touché à la hanche et Paul George forcé de manquer le dernier quart à cause d’une blessure à l’aine, Westbrook a pris le contrôle pour OKC dans le money time hier. Il a scoré ou passé sur 12 des 15 derniers points de son équipe.

« Tout le monde sait à quel point c’est un compétiteur. Il n’abandonne jamais. C’est ça Russ, un gars qui ne va jamais abandonner, qui joue chaque possession. Un gars comme ça, il ne va pas laisser une équipe perdre. » Paul George

Cette saison, le Thunder a gagné 16 des 21 matchs durant lesquels Westbrook était en triple-double (82V-18D en carrière).

« C’est incroyable. Je l’ai toujours dit, c’est un des rares gars dans la ligue qui n’a pas besoin de prendre un shoot pour avoir un impact sur le jeu. Ça montre combien il joue dur. C’est un accomplissement incroyable. » Billy Donovan

via ESPN

Leave a Reply