Athlète lambda en NBA, James Harden possède toutefois une qualité hors du commun

Athlète lambda en NBA, James Harden possède toutefois une qualité hors du commun

Si certaines superstars NBA sont des athlètes hors du commun comme LeBron James, ou possèdent des caractéristiques uniques, comme un Kevin Durant, certains ressemblent plus au commun des mortel, en tout cas, ils n’ont rien exceptionnel par rapport à beaucoup de leurs collègues en NBA. C’est le cas d’un Stephen Curry, qui n’est pas doté naturellement de qualités athlétiques extraordinaires, mais qui a bossé pour les maximiser, ou encore d’un James Harden. Le barbu n’est pas le plus rapide, n’est pas celui qui saute le plus haut, n’est pas le plus puissant, et s’il possède une bonne envergure, finalement assez moyenne pour un joueur NBA, il ne semble pas baser son jeu sur une qualité athlétique dominante. En tout cas à première vue car ce n’est pas le cas comme le révèle le Wall Street Journal dans un nouvel excellent article. Marcus Elliott, fondateur et directeur du Peak Performance Project, qui a analysé des centaines de données biomécaniques sur les joueurs NBA (46% des joueurs de la ligue cette saison ont été testés), révèle que pour la quasi totalité de ces données Harden est dans la norme

« Certains gars viennent et veulent nous montrer à quel point ils sont des bêtes. Harden ça a été l’opposé. C’était presque comme s’il s’excusait du fait qu’il n’allait pas nous époustoufler. » Elliott

Il ne les a pas impressionnés, jusqu’à ce qu’ils analysent les données et trouvent une qualité extraordinaire chez lui: la décélération. Sa capacité à se stopper après une course est exceptionnelle et fait de lui tout simplement le meilleur parmi les milliers d’athlètes étudiés.

« En gros il est dans la norme NBA dans la plupart des mesures d’accélération. Mais ses mesures en termes de décélération sont extraordinaires. » Elliott

Et ce n’est pas vraiment une surprise quand on sait qu’une des principales armes du barbu c’est le step-back, mouvement qui n’est efficace que s’il y a une séparation assez importante avec le défenseur.

« Je ne le savais pas avant d’être testé mais je peux sentir la différence. Je sais où je suis excellent et là où je ne le suis pas et j’utilise ça à mon avantage. » Harden

C’est sur le step-back que sa capacité de décélération entre en jeu comme le montre ce gif animé

 

Le barbu explique très bien son cas

« Cela se voit sur le terrain. Les qualités athlétiques pour moi ce n’est pas de sauter haut ou de courir vite, c’est d’être capable de contrôler tout ça. Si vous n’être pas capables de contrôler ça, vous êtes imprévisible, mais pas dans le bon sens du terme. Je suis athlétique à ma façon. »

 

1 Comment

Leave a Reply