Ben Simmons mène les Sixers à une 10ème victoire de suite ! Philly revient à hauteur des Cavaliers

Ben Simmons mène les Sixers à une 10ème victoire de suite ! Philly revient à hauteur des Cavaliers

Et de 10 pour les Sixers ! Philadelphie a décroché sa 10ème victoire de suite en s’imposant du côté de Charlotte sur le score de 119-102. Avec ce succès ils portent leur bilan à 43-30, soit le même que les Cavaliers.

Ben Simmons sort encore un gros match avec 20 points à 10/17, 8 rebonds; 15 passes (record en carrière égalé), 3 interceptions et un seul ballon perdu. Il a été bien aidé par le trio JJ Redick (20 points à 5/8 à 3-pts), Marco Belinelli (22 points à 9/10) et Robert Covington (17 points à 7/21, 11 rebonds et 7 interceptions) . Malgré l’absence de Joel Embiid et Dario Saric, les Sixers ont parfaitement géré leur affaire en shootant à 51.1% dont un joli 14/32 à 3-pts. Ils ont profité des ballons perdus des Hornets et de leur maladresse (40.2 % dont un vilain 9/30 à 3-pts). Kemba Walker marque seulement 10 points à 2/7 et Dwight Howard compile un petit 10 points, 10 rebonds. Malik Monk et Michael Kidd-Gilschrist terminent avec 16 points.

Philly a pris les commandes sur un 9-0 en début de rencontre mais les Hornets se sont accrochés et sont restés dans le sillage des Sixers, 15-11, 22-18. Mais c’est Charlotte qui a viré en tête à la faveur de 97 grosses dernières secondes avec un 9-2 sur des tirs à 3-pts de Lamb, Kaminsky et Monk, 29-28. Les locaux ont multiplié les ballons perdus et sur des shoots extérieurs de Belinelli et Ilyasova, les Sixers ont fait le premier mini-break sur un 8-0, 41-34. Pas suffisant pour s’envoler, la faute à Kemba Walker, qui a aligné les points pour réduire le retard des siens à 3 unités à 2’30 de la pause. Philly a bien fini dans le sillage de Belinelli et en profitant des approximations des hommes de Steve Clifford, pour finalement mener 60-51 à la pause.

Philly a très bien entamé la seconde mi-temps en prenant rapidement 13 points d’avance sur un shoot extérieur de JJ Redick, mais dans la foulée ils ont multiplié les mauvais choix en attaque. Les Hornets en ont profité dans le sillage du trio Batum, Walker et MKG pour revenir à seulement un point. Mais la réponse des Sixers a été immédiate et cinglante avec un 14-0 grâce à un super trio Covington, McConnell et Simmons, 86-71. Après 3 quarts les Sixers menaient tranquillement 91-78 et ont vite plié l’affaire en démarrant les 12 dernières minutes par un 9-2 pour prendre 20 points d’avance.

 

 

Leave a Reply