Terry Rozier sur Marcus Morris : « Il est fou, il n’a peur de rien »

Terry Rozier sur Marcus Morris : « Il est fou, il n’a peur de rien »

C’est l’hécatombe aux Celtics ces dernières semaines avec trois éléments clés de l’équipe qui sont absents, Kyrie Irving, Marcus Smart, et bien sûr Gordon Hayward. Dans ces conditions certains doivent élever leur niveau et prendre leurs responsabilités et il y en a un qui le fait à merveille, c’est Marcus Morris. L’ailier est tout simplement dans la forme de sa vie avec 4 rencontres de suite à au moins 10 points, et 25 cette nuit en sortie de banc pour mener les Celtics à une superbe victoire face aux Raptors. Si les deux équipes n’ont plus grand chose à jouer et finiront première et deuxième, ce match était important pour marquer les esprits, et la tension était palpable alors qu’ils pourraient se croiser en playoffs.

« Assurément, ça a donné le ton. Peu importe comment ils veulent jouer, nous pouvons jouer comme ça. Nous avons joué dur, plusieurs gars ont élevé leur niveau et fait un très bon match. Nous avons écarté le jeu, très bien défendu et la zone les a tués. » Morris

Touché à la cheville et out lors du dernier match dans l’Utah, Morris n’a pas du tout semblé gêné et a encore sorti une superbe performance avec 25 points à 9/15, 9 rebonds, 3 passes et 2 contres pour offrir aux siens un 6ème succès de suite.

« Il est fou. Il n’a peur de rien. Il peut mettre le ballon dans le panier, faire beaucoup de choses qui peuvent mettre votre équipe dans la bonne direction. » Terry Rozier
Gêné par des blessures pendant la première partie de saison, il joue son meilleur basket au meilleur moment.

« Quand nous l’avons récupéré dans le transfert, j’ai dit : Nous avions vraiment du mal à défendre sur Marcus Morris. J’ai toujours eu beaucoup de respect pour la façon dont il pouvait jouer. Je pensais qu’il allait être un élément très important de notre équipe dès le début. Mais il a connu une blessure en début de saison, et là il se sent très bien. Il parle du fait qu’il ne s’est jamais senti aussi bien. Il joue super bien. » Brad Stevens

S’il a mis du temps à se faire adopter par le public de Boston, ces dernières semaines il l’a conquis ! Il a reçu un standing ovation dans les dernières secondes après son expulsion.

« Il y a eu des hauts et des bas. Je pense que les fans commencent juste à m’aimer plus. Je pense qu’ils m’appréciaient, mais désormais ils commencent à m’aimer. Donc j’apprécie ça. » Morris

Une expulsion qui pourrait coûter cher à l’ailier puisqu’il s’est fendu d’un mauvais geste avec une fessée sur l’arbitre. Tout est parti d’une faute de CJ Miles dans les dernières secondes alors que le match était plié. Cela a mis le feu aux poudres et alors qu’il shootait ses lancers, cela a continué et l’arbitre l’a expulsé.

« J’ai juste trouvé que cette faute c’était un peu trop alors que le match était fini, ils avaient 10 points de retard avec moins de 20 secondes à jouer. Les esprits se sont un peu échauffés. » Morris

 

 

Via ESPN

Leave a Reply