Ben Simmons : « On a dit à Joel (Embiid) de se préparer pour les playoffs et qu’on s’occuperait du reste »

Ben Simmons : « On a dit à Joel (Embiid) de se préparer pour les playoffs et qu’on s’occuperait du reste »

Quatrième match sans Joel Embiid et quatrième victoire pour des Sixers qui restent désormais sur 12 victoires d’affilée et qui n’ont jamais été aussi proches de la 3ème place à l’Est. Une 3ème place pour le moment occupée par les Cavs… qu’ils rencontreront vendredi à Philadelphie. Là-bas, l’équipe comptera à nouveau sur de bonnes performances de ses recrues expérimentées de février : Ersan Ilyasova et Marco Belinelli, encore très bons hier.

Le Turc malgré sa maladresse (4/16) s’est rendu utile avec un solide double-double (13 points et 11 rebonds) et l’Italien a mis le feu en sortie de banc avec 19 points à 6/12 et 4/7 à 3-points, 4 rebonds et 2 passes.

« Comme vous le savez, j’aime les joueurs étrangers. Signer ces deux joueurs durant la même saison, faire en sorte qu’ils soient chez eux ici et pouvoir leur donner 20 minutes de jeu, c’est rare en mars. Ils apportent tellement de choses en plus à l’équipe. Et aucune de ces choses n’est plus importante que l’aspect personnel de tout ça. Ce sont de bonnes personnes. » Brett Brown via NBC Sports

En tout hier à Detroit, 6 joueurs ont signé au moins 10 points pour Philadelphie (32 passes décisives). Un autre vétéran, américain celui-là, leur a volé la vedette en terminant meilleur marqueur du match : J.J. Redick avec 25 points ) à 5/7 de loin.

« Beaucoup de gars jouent bien, tout le monde a élevé son niveau de jeu et sait qu’on a besoin de plus de la part de chacun. On sait qu’on est capables de gagner des matchs sans Joel. On lui a dit de se préparer pour les playoffs et qu’on s’occuperait du reste. Maintenant on montre qu’on peut le faire. » Ben Simmons

« Ça montre combien on a grandi en tant que groupe. » Robert Covington

« Avec Redick et Belinelli, ils ont deux des meilleurs gars de NBA en ce qui concerne le mouvement sans ballon. Ils nous ont déchiré ce soir. » Stan Van Gundy

C’est donc sans Embiid que l’équipe (également sans Dario Saric hier, touché au coude) a réussi à signer sa plus longue série de victoires depuis 1989-80, et la 4ème plus longue dans l’histoire de la franchise.

« On est clairement une meilleure équipe avec Joel. On a plus de puissance avec lui. Ça ne fait absolument aucun doute. Et on a hâte de pouvoir ré-inclure un All-Star dans notre lineup. » Brett Brown

« On essaie de tenir le fort tant qu’il n’est pas là. Mais on sait que si on veut gagner, et gagner gros, on a besoin d’un Joel en bonne santé et à son meilleur niveau. » J.J. Redick

À égalité avec Cleveland mais 4ème en raison d’un tiebreaker à l’avantage des Cavs, les Sixers auront l’occasion d’envoyer un message vendredi puisqu’ils recevront les derniers finalistes, qui joueront avant contre Washington, jeudi.

Leave a Reply