Les Pacers s’imposent à Charlotte et gardent un infime espoir d’avoir l’avantage du terrain

Les Pacers s’imposent à Charlotte et gardent un infime espoir d’avoir l’avantage du terrain

Après leur défaite face aux Raptors, les Pacers ont bien réagi en s’imposant à Charlotte sur le score de 123-117 malgré une petite frayeur en fin de match. Avec 48 victoires et 3 défaites ils gardent un petit espoir de terminer 4èmes de la conférence Est à condition de remporter leur dernier match et que Cleveland ne gagne plus. A la faveur du tie breaker ils termineraient alors 4èmes.

Domantas Saborinis et Vitor Oladipo ont été énormes avec respectivement 30 points à 13/21 et 27 points à 12/15. Indiana shoote à 53.8% sur le match face à une défense de Charlotte aux abonnées absentes. Ces derniers ont fait tourner avec un Malik Monk qui en a encore une fois profité avec 22 points à 8/17 mais 3/11 à 3-pts en 24 minutes. Aucun titulaire ne joue plus de 27 minutes.

Ce match Indiana l’a maîtrisé quasiment de bout en bout, sans pourtant jamais vraiment le tuer. En première mi-temps Charlotte s’est accroché mais a fini par céder face à l’adresse des locaux, auteurs de 70 points. Collison et Oladipo leur ont permis de virer en tête 70-57 mais au retour des vestiaires Charlotte a passé un cinglant 13-0 pour revenir à 2 petits points grâce aux 3-pts de Nicolas Batum et Marvin Williams, 72-70. Mais les hommes de Steve Clifford n’ont jamais pu égaliser et Indiana a repris le large en finissant fort le quart avec un 18-4 pour mener 95-81 à l’entame des 12 dernières minutes. L’écart est monté à 20 points sur un panier derrière l’arc de Cory Joseph, et ont pensé qu’Indiana allait tranquillement dérouler mais ça n’a pas été vraiment le cas. Ils ont réussi à se faire peur en encaissant un 14-2 qui a mis Charlotte à 4 points à l’entame de la dernière minute après 5 lancers de suite. Mais au jeu des lancers l’équipe de Nate McMillan a assuré l’essentiel.

 

Facebook Comments

Leave a Reply