[Kicks] Le test des Peak TP9-V

[Kicks] Le test des Peak TP9-V

Suite de la rubrique Sneakers Reviews sur Basket Infos. Il s’agit d’essayer les sneakers envoyées par nos partenaires afin de publier une review qui se voudra au maximum exhaustive et objective. Pour ce faire, cette paire a été testée pendant près de trois mois à l’entraînement et en compétition par Lucas (@SwitchtoLK) et Guillaume (@gyomasi) qui réalisent ce test conjointement. Ainsi, nous remercions PEAK France et Rodolphe, assistant chargé des partenariats et de l’évènementiel, de nous avoir fait parvenir les TP9-V en version blanche peu après leur sortie.

Premières impressions

Les habitudes perdurent chez Peak au fur et à mesure que les modèles estampillés Tony Parker sortent saison après saison. Lorsque l’on connait la marque, il n’y a plus rien de surprenant. La box de ce modèle signature reste la même étant travaillée et affinée avec classe et soin. En déballant on découvre ensuite une chaussure sobre (presque un peu trop), moderne, dans laquelle aucun détail design n’a été choisi au hasard. Ceci semble être un parti pris de la marque chinoise pour coller à l’image du joueur qu’est Tony Parker : discret, efficace et perfectionniste. A ce jour seuls les modèles noir et blanc sont en vente sur le site officiel de Peak quand d’autre coloris plus funky sont encore disponibles pour les autres modèles. Cette année, la sobriété est donc de mise (même si un modèle plus coloré bleu et orange peut encore se dénicher dans certaines boutiques) !

 

Caractéristiques et matériaux

Peu à peu, on sent que Peak prend de l’expérience dans le domaine de la chaussure de basket, la qualité des matériaux s’améliorant significativement d’année en année : moins de plastique, plus de toile mesh, mais aussi un bonne épaisseur de mousse à l’arrière de la chaussure grâce aux inserts en TPU. Le confort notamment, est le grand gagnant de ces choix. La nouvelle technologie P-Boom vient de plus, assurer un maintien optimal en étant décrite par la marque chinoise comme la véritable clé de voûte de la chaussure. Si nous soutenons ce propos, notons néanmoins qu’avec un usage intensif de plusieurs heures consécutives, certaines gênes peuvent apparaître au niveau de la plante du pied. P-Boom semble donc aujourd’hui une technologie prometteuse qui nécessite encore quelques améliorations. Au niveau de l’amorti, on reste sur le système Gradiant Dual qui assure une bonne absorption des chocs. Si la semelle extérieure assez rigide, demande quelques semaines avant de se faire au pied, l’utilisation de deux gommes différentes (une opaque dure et une translucide plus souple) permet une certaine adhérence en fonction du type d’appuis posé. Enfin, son poids de 465 grammes pour une pointure 43 nous donne un modèle près de 15 grammes plus lourd que les précédents. Avouons que pour un modèle de chaussures basses, on s’attendait à un peu plus léger.

 

Design

Comme expliqué en début d’article, les TP9-V sont sobres mais élaborées dans un souci important du détail. Elles se présentent ainsi comme une véritable signature shoe, décorées de diverses références discrètes à la vie personnelle du meneur de jeu français. L’utilisation du mesh sur le dessus du pied apporte de son côté une allure élégante que le plastique trop brillant, retranscrit parfois difficilement. L’assemblage des différentes matières est ainsi réalisé dans un souci de sobriété et d’esthétique clairement affiché. Pas hyper fun donc, mais plutôt classieux !

 

Confort

Les pointures annoncées correspondent aux pointures effectives : pas besoin de prendre plus grand ou plus petit, ni de renvoyer ses chaussures au déballage si on les a achetées sur internet. Le modèle enveloppe bien le pied, épouse sa forme, et se révèle même plutôt confortable grâce à ses inserts en TPU. Le rembourrage est agréable et une fois correctement serrée, la chaussure ne présente que peu d’espaces non utilisés, un progrès notable quand on regarde ce que la marque chinoise proposait il y a encore quelques années. Il est indéniable que Peak a travaillé sur le confort de ses chaussures : les premiers modèles étaient assez peu satisfaisants à cet égard, puisque pensés avec des matériaux plus rigides et plus orientés “performance”. Outre le confort au sens strict du terme, cet effort se traduit également dans la sécurité, puisque le pied bouge beaucoup moins.

 

Traction

La semelle extérieure est composée de chevrons qui adhèrent plutôt bien au parquet sur des arrêts brutaux. Faite d’une gomme dure (opaque) et d’une gomme plus souple sur le milieu du pied (translucide), cette semelle améliore le confort et la réactivité de la chaussure (elle-même limitée par l’amorti). Cela apporte une bonne traction générale à cette TP9-V qui pour le coup, gagne en rapidité pour compenser le fait que ce ne soit pas l’une des chaussures les plus légères du marché. Attention également à la partie translucide de la semelle, qui peut vite prendre la poussière et perdre en adhérence sur des appuis brutaux dans certaines salles mal entretenues.  

 

Amorti

La gamme TP reste fidèle à ses caractéristiques habituelles et propose une semelle relativement épaisse avec un amorti convaincant qui absorbe relativement bien les chocs. Cette solidité des appuis se fait fatalement au détriment des sensations vis-à-vis du sol (notamment à l’avant du pied) : sur les changements de direction, la réponse n’est pas forcément perceptible et cela peut s’avérer perturbant si l’on est habitué à des modèles plus fins. Ce parti pris, déjà présent sur les modèles de la gamme, convaincra ses habituels amateurs, dont les shooteurs qui avaient beaucoup apprécié ce choix sur le modèle précédent. Les dribbleurs habitués aux modèles pour meneurs de chez Nike ou Adidas pourraient en revanche être déconcertés au premier abord, le concept de la chaussure étant assez différent de ce qui peut se faire chez la concurrence.

 

Maintien

Solidement serrée, la chaussure offre une sécurité qui se ressent. Malheureusement, et comme c’était déjà le cas sur la TP-II, les lacets ont tendance à se défaire assez facilement, un problème décidément étonnant quand on voit l’attention qui a été apportée à d’autres aspects du modèle. La configuration du laçage fait que les lacets sont difficiles à serrer (il faudra s’y reprendre à plusieurs reprises lors de vos premiers entraînements) et une telle difficulté est assez pesante compte tenu du fait que de l’intensité de votre laçage dépendra le bon maintien de votre talon. En effet, si la chaussure n’est pas assez serrée, le talon aura tendance à bouger. La conception du modèle en elle-même demeure fonctionnelle, mais le choix du lacet (de sa matière ?) la met parfois en péril, d’autant qu’il est difficile de passer un entraînement entier sans avoir à resserrer ses chaussures au moins une fois.

 

Durée de vie

Indéniablement le gros point fort des chaussures Peak par rapport aux autres marques. Les matériaux sont de bonne qualité et on peut être certain que la paire va tenir toute la saison et sans doute davantage, chose qui était déjà le cas pour les modèles précédents. Après trois mois d’usage indoor, à raison de deux à trois entraînements par semaine, c’est à peine si l’usure est perceptible. On peut décemment penser que le modèle peut survivre à une saison entière en gymnase plus un été entier en outdoor.

 

Conclusion

On peut dire sans trembler que la TP9-V vaut ses 110 euros : elle est moins chère que les modèles phares de ses concurrents, et autrement plus résistante que les modèles que l’on peut trouver dans la même gamme de prix. Certaines technologies (dont l’amorti) ne sont pas encore au niveau des références en matière de chaussures de basket, mais l’association des différents matériaux semble être de qualité et offre un rendement confort/performance très satisfaisant. Malgré quelques défauts (laçage notamment) non rédhibitoires car ils ont été compensés par d’autres qualités, la marque chinoise confirme avec ce modèle qu’elle a sa place parmi les spécialistes de la chaussure de basket. Ces nouvelles Peak sont très confortables et tout à fait satisfaisantes pour peu que l’on soit sensible aux partis pris en matière de performance. Ce modèle est en vente sur le site de PEAK Sports.

 

 

Leave a Reply