DeMar DeRozan après la victoire des Raptors lors du Game 1 : « On en a fini avec ça maintenant ! »

DeMar DeRozan après la victoire des Raptors lors du Game 1 : « On en a fini avec ça maintenant ! »

C’était devenu une tradition pour les Raptors qui ces dernières années avaient perdu 10 fois consécutives lors du premier match des séries de playoffs qu’ils entamaient. Hier, en s’imposant de 8 points face aux Wizards, l’équipe canadienne a réussi à rompre le signe indien. Masai Ujiri, GM de Toronto, s’est même permis d’exulter en fin de match se montrant insultant vis-à-vis des critiques que reçoivent encore les Raptors cette année, malgré le fait d’avoir terminé premiers de la conférence Est.

Bande de trous du cul ! Nous avons gagné ce match 1 ! » Masai Ujiri

DeMar DeRozan est resté bien plus limité dans ses propos, mais semble tout aussi soulagé.

On en a fini avec ça maintenant ! Concentrons-nous sur le match 2. » DeMar DeRozan

Si le duo Kyle Lowry / DeMar DeRozan s’est vu limité par la défense des Wizards, c’est encore une fois la profondeur de l’effectif des Raptors qui a fait la différence. Delon Wright (18 points), mais aussi O.G. Anunoby (12 points), Pascal Siakam et Lucas Nogueira ont tous joué un rôle décisif dans cette victoire. En difficulté à 6 sur 17 au tir, DeRozan a trouvé un moyen de peser néanmoins, rentrant deux gros shoots à 3-points dans le 4e quart-temps, mais surtout en faisant jouer ses coéquipiers qu’il boostait et motivait.

On a une énorme confiance en nos coéquipiers.  Au vu de la façon dont ils ont joué toute l’année, au vu du style de jeu qu’on a appliqué, nous ne pouvons que leur faire confiance sur le fait qu’ils vont prendre en main l’action suivante. Vous pouvez le voir ! » DeMar DeRozan

Son coach Dwane Casey ne peut que se réjouir de cette attitude.

Il a toujours le feu vert pour trouver une solution lorsqu’il est chaud. Mais la clé c’est que quand il n’est pas chaud, il ne force pas les solutions. Vous devez vous relâchez et essayer de créer pour les autres. C’est ce que Kyle et DeMar ont fait toute la saison. Ils le faisaient moins la saison dernière. Si on avait été l’an dernier, ils auraient ressenti la pression de devoir scorer et auraient pris toutes les responsabilités sur leurs dos. Je n’ai pas ressenti ça ce soir ! » Dwane Casey

Si Toronto a jusque là connu diverses déceptions en postseason, tout le monde s’apprête à penser que cette année pourrait être la bonne. Cette première victoire lors d’un Game 1 pourrait ainsi marquer un tournant au sein de la franchise canadienne qui, désormais, ne se cache plus de ses ambitions. Et c’est au minimum, les finales NBA !

Via ESPN

 

 

Facebook Comments

Leave a Reply