Du mal à l’allumage avant un carnage pour les Sixers ! Énorme perf’ collective

Du mal à l’allumage avant un carnage pour les Sixers ! Énorme perf’ collective

Joel Embiid n’était pas là, et comme en fin de saison régulière, les Sixers ont réussi à se regrouper pour faire en sorte que cela passe inaperçu. Avec 17 points (5/13), 9 rebonds et 14 passes de Ben Simmons pour son tout premier match de playoffs, 28 points à 8/13 de J.J. Redick, 25 points à 9/17 de Marco Belinelli, 20 points à 8/15 de Dario Saric et 17 points à 7/15 d’Ersan Ilyasova, Phialdelphie s’est relevé d’un début de match un peu difficile sur le plan physique pour prendre jusqu’à 29 points d’avance en seconde mi-temps et s’imposer 130-103 ! Et remporter au passage une 17ème victoire d’affilée si l’on prend en compte la saison.

Menés par les 26 points à 9/13 de Kelly Olynyk et les 15 points (4/14), 5 rebonds et 4 passes de Goran Dragic, le Heat (limité à 26 dans le 3ème quart)  a pris les devants 60-56 à la pause, un écart creusé dans un 1er quart remporté 35-29. Mais comme Toronto juste avant eux, les Sixers ont battu un record de franchise à 3-points avec 18 réalisations (sur 28 tentatives). Redick (qui a fait un peu peur à tout le monde après une chute en début de match) et Belinelli en ont rentré 4 chacun. Belinelli et Ilyasova ont combiné pour 4 tirs à 3-points dans un 3ème quart décisif et durant lequel l’équipe s’est détachée grâce à un 15-0.

Le 4ème quart aura des allures de carnage puisque Philadelphie (50 rebonds et 34 passes contre 42 rebonds et 25 passes et 10 ballons perdus à 16 hier) a remporté la période 40-25. Le Game 2 se jouera à nouveau au Wells Fargo Center, lundi à Philadelphie.

Leave a Reply